AMJ et le Tourisme

AMJ et le Tourisme
novembre 05
06:19 2017

Intervention d’Alfred Marie-Jeanne, Président de la Collectivité Territoriale de Martinique

Atelier tourisme en présence du Premier Ministre

Samedi 4 novembre 2017, Martinique

Monsieur le Premier Ministre

Mesdames et Messieurs les Ministres

Monsieur le Préfet,

Mesdames et Messieurs les élus

Mesdames et Messieurs

La Collectivité Territoriale de Martinique a organisé, en partenariat avec l’ensemble des socio-professionnels, dès le mois de juin 2016, la Grande Conférence du Tourisme.

Le diagnostic alors établi faisait clairement ressortir la nécessité pour la Destination Martinique de s’adapter à un monde en complète mutation.

  • En mutation économique avec l’émergence de destinations plus compétitives et dopées par une politique numérique offensive.
  • En mutation sociétale avec une clientèle plus en quête d’authenticité.
  • En mutation environnementale, avec la montée des eaux, la menace sur les récifs coralliens, l’invasion des sargasses, phénomènes ayant un impact plus conséquent sur les pays insulaires comme la Martinique.

Le diagnostic faisait aussi clairement ressortir que la Martinique bénéficiait peu de la croissance soutenue qui caractérise le tourisme international depuis plus de deux décennies.

 La tendance est en train de se renverser et c’est tant mieux, à condition de rester vigilant.

 La mise en place

  • de la Marque Martinique,
  • d’une politique numérique de commercialisation plus offensive,
  • d’outils financiers adaptés
  • et de dispositifs tels la Foncière Tourisme, le Cluster Tourisme,

doit être parachevée, pour améliorer notre visibilité et le niveau de compétitivité de nos structures touristiques.

Notre patrimoine naturel et culturel, non négligeable, est un atout à valoriser pour une meilleure attractivité touristique et un rééquilibrage du territoire.

L’accueil, la qualification et la professionnalisation doivent permettre d’offrir des prestations de meilleure qualité. Rien n’est à négliger en ce domaine sensible où la concurrence fait rage. 

 Monsieur le Premier Ministre, ces différentes actions sont consignées dans le Schéma Territorial de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (STDEII), qui a fait l’objet d’un arrêté d’approbation par le Préfet en date du 28 septembre 2017.

Elles bénéficieront de financements dédiés, prévus dans le budget de la Collectivité.

Aussi, le diagnostic territoire, que ce soit pour le tourisme ou un autre sujet, a été réalisé en concertation avec tous les acteurs et partenaires potentiels ; je verse ce document comme contribution aux Assises des Outre-Mer. Ce qui permettrait de nous concentrer davantage sur le Plan d’actions à mettre en œuvre.

Monsieur le Premier Ministre, la compétitivité de nos structures touristiques reste, dans notre objectif d’ouverture à l’international, le sujet essentiel.

Lors des débats qui vont suivre, chacun ira de sa mesure miracle : CICE (crédit d’impôts compétitivité emploi), zone franche globale, défiscalisation, exonération sociale…, outils censés réduire le poids des charges d’exploitation.

La plupart de ces mesures ont déjà été expérimentées.

C’est pourquoi, Monsieur le Premier Ministre, je vous propose une remise à plat de ces dispositifs et une réflexion approfondie qui tienne compte des nombreuses mutations qui s’imposent à nous.

Innovons sans cesse dans un monde qui ne cesse de bouger.

Il importe donc, d’étudier toutes les évolutions législatives et réglementaires permettant de faciliter la mobilité des touristes et des hommes d’affaires vers la Martinique, qui aujourd’hui, non intégrée à l’espace Schengen, souffre d’une politique de visas très restrictive.

Dans le même ordre d’idée je propose que nos services respectifs étudient, en respectant les équilibres nécessaires, les conditions d’évolution de la réglementation douanière en zone aéroportuaire, facilitant ainsi l’implantation de zones « duty-free ».

De manière urgente, l’accessibilité vers la Martinique, doit être encouragée en démultipliant les lignes longues distances et le développement d’alliances régionales entre compagnies aériennes.

Un autre point mérite toute notre attention, c’est la question environnementale, compte tenu de la récurrence et de la violence des phénomènes sismiques, tsunamiques, cycloniques.

Ces considérations nous obligent à mettre en place des mesures d’anticipation pour faire face aux mutations climatiques.

A cet effet, Monsieur le Premier Ministre, je vous propose d’élargir le fonds Barnier, aujourd’hui dédié aux seuls risques sismiques. Il est logique de l’étendre à l’ensemble des risques de la même famille.

Ce fonds devrait nous permettre, en lien avec les pays de la Caraïbe, de réduire la vulnérabilité des populations concernées.

Enfin, la question de l’emploi est une donnée fondamentale. Notre tourisme a un caractère trop saisonnier.

Faisons en sorte que notre activité touristique soit lissée sur toute l’année.

Au-delà des engagements financiers pour accompagner nos initiatives, le développement du tourisme reste assujetti à la politique fiscale et douanière, à la politique aérienne, à la politique de l’emploi, domaines relevant en partie de la compétence de l’Etat.

C’est pourquoi, Monsieur le Premier Ministre, les Assises de l’Outre-Mer revêtent, à mon sens, deux aspects :

  • celui des échanges,
  • et celui de l’évolution et de l’adaptation législatives à mettre le plus rapidement en place pour la réussite du projet sur la base d’une responsabilité partagée.

 En conclusion, je dirai, en prenant le contrepied de Jean Mistler, ancien ministre français, que le Tourisme doit être l’industrie qui consiste à faire voyager des gens dans des lieux, où ils seraient aussi, ou plus, heureux que chez eux, en harmonie avec le territoire d’accueil.

C’est le défi à relever en Martinique !

Mèsi An Pil

Mèsi an Chay

Alfred Marie-Jeanne

Président de la Collectivité Territoriale de Martinique 

Share

About Author

philippepied

philippepied

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Only registered users can comment.

Abonnez-vous à notre newsletter

IMPORTANT

A partir du mois du mois de décembre, votre hebdomadaire ANTILLA paraîtra chaque lundi

Archives

90b459f2ab390eb59792c69f77a3bfdd]]]]]]]]]
%d blogueurs aiment cette page :