EDOUARD GLISSANT : sa biographie par François NOUDELMANN, ET…les commentaires de RAPHAEL CONFIANT

EDOUARD GLISSANT :  sa biographie par François NOUDELMANN, ET…les commentaires de RAPHAEL CONFIANT
mars 11
18:44 2018

Publiée dans la collection « GRANDES BIOGRAPHIES », cette biographie d’Edouard Glissant suscite les commentaires pasionnés et intéressants de Raphael Confiant, que vous pourrez lire sur le site « Montray Kreyol »(Henri PIED)…http://www.montraykreyol.org,

>>> En voici les premières lignes…

 La parution récente de la toute première biographie de l’écrivain martiniquais Edouard GLISSANT dans la prestigieuse collection « GRANDES BIOGRAPHIES » de Flammarion a suscité une réprobation immédiate de la part « d’amis, parents et alliés » comme on dit dans les avis d’obsèques quotidiennement diffusés à la radio en Martinique. Un affidé a même recommandé de ne pas lire l’ouvrage ! Pourquoi ne pas le brûler en place publique pendant qu’on y est !

   L’auteur du supposé blasphème est un universitaire français, François NOUDELMANN, qui se flatte d’avoir fréquenté de près l’auteur de « La Lézarde » au cours des douze dernières années de la vie de ce dernier. J’ai pour ma part connu GLISSANT au cours des vingt dernières années, tantôt de près, tantôt de loin (quoique plus souvent de loin que de près) et je peux dire que la lecture d’ « EDOUARD GLISSANT. L’IDENTITE GENEREUSE » ne m’a absolument pas choqué. Bien au contraire !  Je ne connais M. NOUDELMANN ni d’Eve ni d’Adam et ne suis pas en train de lui tresser une couronne de lauriers, mais je dois avouer qu’il fait montre de qualités d’écriture, d’un style comme on dit couramment, tout à fait remarquables et que son ouvrage est non seulement fort agréable à lire, mais aussi très stimulant intellectuellement.

   Avant d’en venir à l’analyse de son ouvrage, je voudrais m’arrêter sur un certain nombre de notions qu’avancent les fameux « parents, amis et alliés » pour le clouer au pilori et notamment le fameux « droit à l’opacité ». En clair M. NUDELMANN aurait méchamment violé ce droit en révélant des choses intimes sur la personne d’Edouard GLISSANT. Je dirai d’abord à ces gardiens du temple que si le droit à l’opacité est respectable, ceux et celles qui veulent qu’on le leur appliquent doivent D’ABORD se l’appliquer à eux-mêmes. (Fin de cette citation)

Share

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Only registered users can comment.

Abonnez-vous à notre newsletter

IMPORTANT

A partir du mois du mois de décembre, votre hebdomadaire ANTILLA paraîtra chaque lundi

Archives

50673eb80fdf1dd9b76ecc012dcca04f3333
%d blogueurs aiment cette page :