Les hôtels Karibéa à la peine. Le tourisme est-il structurellement viable en Martinique ?

Les hôtels Karibéa à la peine. Huit des dix hôtels du groupe GroupeFabre-Domergue se retrouvent en état de cessation de paiement. En juin 2015, le Groupe avait passé accord avec l’Agence Française de Développement (AFD), BPI France Financement, le Fond d’Investissement de la Région Martinique…) et pu sortir indemne d’une procédure de redressement judiciaire. Les administrations d’Etat, avaient abandonné leurs créances (près de 52 millions d’euros de passif). De nouvelles dettes fiscales et sociales, (entre 7 et 7, 5 millions selon Patrice Fabre, PDG du groupe) ont contraint les tribunaux de commerce à réitérer la mesure de sauvegarde prévue par le code de commerce.
Le plan de continuation accordé en 2015, les travaux de rénovation, la formation du personnel, un taux de remplissage fort convenable n’ont pas été suffisants. Faut-il en conclure que c’est structurellement que l’industrie hôtelière ne peut être viable aux Antilles françaises? Qui va un jour se pencher sérieusement sur cette problématique et permettre que cette industrie puisse être une véritable ressource économique comme pour tous les voisins non-français du bassin caraïbe ?

Share

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Only registered users can comment.

Après les insultes racistes adressées à Sibeth Ndiaye, Jean-Philippe Nilor interpelle le gouvernement sur la lutte contre le racisme

Abonnez-vous à notre newsletter

Archives

libero venenatis, leo massa consequat. ut felis justo
%d blogueurs aiment cette page :