Lundi 18. La FEDOM juge positif le nouveau sommet de Paris sur le changement climatique…

décembre 18
06:52 2017

Le nouveau sommet de Paris sur le changement climatique : de l’espoir et des projets à construire

 

  • Deux ans jour pour jour après la conclusion, lors de la COP21, de l’accord de Paris, la capitale française a accueilli, mardi 12 décembre, un nouveau sommet dédié à la lutte contre le réchauffement de la planète.
  • « On est en train de perdre la bataille », a déclaré Emmanuel Macron devant une cinquantaine de chefs d’État et de gouvernement réunis à cette occasion. « Le défi de notre génération est d’agir, agir plus vite et gagner cette bataille contre le temps, cette bataille contre la fatalité, pour mettre en œuvre des actions concrètes qui vont changer nos pays, nos sociétés, nos économies », a-t-il ajouté.
  • L’accord de 2015 visait à contenir la hausse de la température sous le seuil critique de 2 °C, mais, sur la base des engagements pris par les États, la planète se dirige toujours vers +3 °C par rapport à l’ère préindustrielle. Déjà, une hausse de moins de 1 °C a suffi à provoquer davantage de précipitations, le rétrécissement de la banquise et l’augmentation du niveau moyen des océans.
  • Et réduire les émissions de gaz à effet de serre pour atteindre les objectifs demandera des investissements massifs et des changements majeurs.
  • En réponse aux appels à se désengager des énergies fossiles, la Banque mondiale a annoncé qu’elle arrêterait de financer, après 2019, l’exploration et l’exploitation de pétrole et de gaz, sauf « circonstances exceptionnelles ».  La Banque mondiale est ainsi la première banque multilatérale à prendre un tel engagement dans ce secteur, qui représentait 5 % des fonds qu’elle avait accordés en 2016.
  • Côté français, l’AFD, dans le cadre de l’accord de Paris, a annoncé que 50% de ses financements seraient dorénavant fléchés sur les projets concourant à la lutte contre le changement climatique.
  • Clôturant les débats, Emmanuel Macron, jugeant que le sommet avait permis de commencer à « rattraper un peu de terrain dans ce champ de bataille », a annoncé la création d’une plateforme en ligne, One Planet, qui regroupera toutes les initiatives. Il souhaite que cet évènement se répète « chaque année » sous ce format, à Paris ou ailleurs.
  • Dans le cadre de ce sommet, un certain nombre de scientifiques se sont penchés par ailleurs sur les périls qui pèsent sur les Outre-mer avec le changement climatique. On lira par ailleurs leurs inquiétudes sur la hausse du niveau des mers, l’acidification des océans, la biodiversité et l’intensification des cyclones.
  • Retenons dès lors, comme un symbole, la décision du Gouvernement de créer un « fonds vert » destiné à « accompagner les projets d’adaptation au changement climatique » pour l’ensemble des Outre-mer.
Share

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Only registered users can comment.

Abonnez-vous à notre newsletter

IMPORTANT

A partir du mois du mois de décembre, votre hebdomadaire ANTILLA paraîtra chaque lundi

Archives

massa Aliquam tristique in Praesent fringilla nunc dolor ipsum
%d blogueurs aiment cette page :