ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

64 % des terres agricoles dans le monde sont contaminées par les pesticides

64 % des terres agricoles dans le monde sont contaminées par les pesticides
avril 08
05:25 2021
Temps de lecture : 2 minutes

Reporterre.net

 

Selon une étude de l’université de Sydney, publiée dans Nature Geosciences lundi 29 mars, près d’un tiers des terres agricoles dans le monde sont exposées à un risque élevé de pollution par les pesticides, pesticides qui peuvent se retrouver dans les nappes phréatiques et menacer la santé humaine et la biodiversité.

Les chercheurs ont examiné l’utilisation de 92 herbicides, fongicides et insecticides dans 168 pays, afin de déterminer quelles substances dépassaient les niveaux recommandés, en se basant sur des données de l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’Institut américain de géophysique (USGS).

Soulignant le « risque de pollution par les pesticides à l’échelle mondiale », les chercheurs ont constaté que 64 % des terres agricoles présentaient des niveaux de pesticides chimiques supérieurs à ce que les normes industrielles considèrent comme des « concentrations sans effet », et que près de 31 % des terres agricoles mondiales, dont 60 % des terres agricoles en Europe, présentent un « risque élevé » de pollution par des pesticides qui peuvent s’infiltrer dans les réserves d’eau et avoir un impact sur la santé humaine.

L’étude classe une zone comme « à haut risque » quand les niveaux de concentration d’un pesticide sont estimés à au moins mille fois le niveau où ces concentrations n’ont pas d’effet néfaste. C’est en Asie que l’on trouve le plus de terres à haut risque, 4,9 millions de km², dont 2,9 millions en Chine. En Europe, la Russie, l’Ukraine et l’Espagne constituent l’essentiel (62 %) des zones à haut risque.

Plus le niveau de risque est élevé, plus la probabilité que des espèces non ciblées subissent un effet est grande, a expliqué à l’AFP la chimiste Fiona Tang, autrice principale de l’étude.

C’est maintenant que tout se joue…

La communauté scientifique ne cesse d’alerter sur le désastre environnemental qui s’accélère et s’aggrave, la population est de plus en plus préoccupée, et pourtant, le sujet reste secondaire dans le paysage médiatique. Ce bouleversement étant le problème fondamental de ce siècle, nous estimons qu’il doit occuper une place centrale dans le traitement de l’actualité.
Contrairement à de nombreux autres médias, nous avons fait des choix drastiques :

  • celui de l’indépendance éditoriale, ne laissant aucune prise aux influences de pouvoirs. Le journal n’appartient pas à un milliardaire ou à une entreprise Reporterre est géré par une association d’intérêt général, à but non lucratif. Nous pensons qu’un média doit informer, et non être un outil d’influence de l’opinion au profit d’intérêts particuliers.
  • celui de l’ouverture : tous nos articles sont en libre accès, sans aucune restriction. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.
  • celui de la cohérence : Reporterre traite des bouleversements environnementaux, causés entre autres par la surconsommation, elle-même encouragée par la publicité. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

porta. Phasellus lectus efficitur. ipsum risus at Aenean Curabitur dapibus pulvinar ut
%d blogueurs aiment cette page :