Emmanuel Macron et « les critiques des intellectuels »…

De nombreuses tribunes ou point de vues divergents (dont celle de Patrick Chamoiseau sur la politique menée à l’égard des migrants) de l’action politique engagée par la nouvelle présidence de France, ont suscité la réaction suivante du Président de la République:

  •  » Emmanuel Macron se montrait peu amène à l’égard des « intellectuels stars » Alain Finkielkraut, Michel Onfray ou Emmanuel Todd.
  • « Ils ne m’intéressent pas tellement. Ils sont dans les vieux schémas. Ils regardent avec les yeux d’hier, le monde d’hier. Ils font du bruit avec de vieux instruments. Pour une large part d’entre eux, ça fait longtemps qu’ils n’ont pas produit quelque chose de renversant. Du reste, ils proposent quoi ? Ils sont sur leur Aventin. Ils n’aiment pas l’action politique mais vivent de son commentaire. Ils sont devenus des éditorialistes. Des esprits tristes englués dans l’invective permanente. Ce qu’ils détestent, c’est l’idée même d’une réconciliation. Je leur préfère de vrais penseurs. Jürgen Habermas, par exemple. On se situe à un autre niveau », fustigeait le futur président dans Un personnage de roman (Julliard, 2017).
  • (Fin de citation)

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/emmanuel-macron/article/2018/02/03/emmanuel-macron-face-a-la-guerre-des-tribunes_5251196_5008430.html#BffyPkLP3uCFG37J.99

Share

Related Articles

EN VENTE A PARTIR DU VENDREDI 24 MAI…OU A TELECHARGER MAINTENANT.

Abonnez-vous à notre newsletter

Archives

fringilla elit. Donec ut venenatis, accumsan pulvinar odio ipsum adipiscing Nullam
%d blogueurs aiment cette page :