GUADELOUPE, UN « MANIFESTE » SUR LA QUESTION DE L’EAU, QUI EN DIT LONG…

Citation intégrale du « Manifeste » :L’eau, on le sait et tout le monde le dit, n’est pas une ressource comme les autres, son caractère irremplaçable et vital fait que toute communauté humaine et chacun de ses membres a le droit d’y avoir accès, en particulier à l’eau potable, en quantité et qualité nécessaire et indispensable à la vie. En Guadeloupe, pays à forte pluviosité (4 milliards de mètre cube d’eau de pluie par an) qui dispose d’une ressource en eau conséquente parmi les plus élevées du monde, avec un potentiel de 7000 mètres cube d’eau par habitant et par an, il est inadmissible que nous soyons confrontés en permanence et depuis des années à des pénuries d’eau et que l’eau distribuée pour la consommation soit un danger pour la santé des usagers. 

I – La crise du service public de l’eau potable en Guadeloupe 

1. Considérant le constat affligeant et désastreux de la gestion de l’Eau : 

  •   Mauvaise qualité de l’eau distribuée aux usagers et service non rendu ; 
  •   Une insatisfaction générale des usagers de l’eau ; 
  •   Non-respect des usagers ; 
  •   Des menaces graves sur la santé et la sécurité publique ; 
  •   Un réseau ni entretenu, ni renouvelé depuis des dizaines d’années ; 
  •   Un niveau de fuite sur le réseau évalué à 60 % ; 
  •   Le non-respect de la règlementation ; 
  •   Une dispersion de la gouvernance ; 
  •   Une facturation douteuse et même frauduleuse ; 
  •   Une absence de perspectives de sortie de crise en faveur des usagers ; 
  •   Le coût élevé du prix du mètre cube d’eau ; 
  •   La disparité du prix du mètre cube d’eau sur l’ensemble du territoire.

2. Considérant les principales causes de cette situation : 

  •   La gestion de l’eau en délégation de service public a coïncidé avec le début de
    la dérive dans la gestion de l’eau en Guadeloupe ; 
  •   La recherche de profit maximum dans la gestion de l’eau. On a fait de l’eau une marchandise extrêmement rentable pour les multinationales au détriment des usagers ; 
  •   La dilapidation de l’argent des usagers, à grande échelle, au profit des multinationales, des élus et des représentants de l’État ; 

EXHORTENT l’ensemble des Usagers de l’Eau comme préalable au règlement de tous les points ci-dessus : 

  •   À cesser le paiement de toutes les factures d’eau à compter de ce jour ; 
  •   À adhérer aux Associations de Défense des Usagers afin de mettre en œuvre les procédures et actions allant dans ce sens ; 
  •   À participer à toutes les actions visant la satisfaction de toutes ces exigences ; 
  •   À mettre en œuvre les dispositifs visant à atteindre l’autonomie en eau notamment par la mise en place de citernes d’eau de pluies, en toute sécurité sanitaire.
    LAS FÈ JÉ ÉPI NOU RÈSPÈKTÉ PÈP GWADLOUP !!!
    Se rebeller est juste, Désobéir est un devoir, Agir est nécessaire !

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Share

Related Articles

En vente cette semaine en Kiosques

Frantz Fanon – Écrits sur l’aliénation et la liberté (2016, France Culture)

Boris Cyrulnik se livre à un exercice fascinant avec son ouvrage « Psych…

Archives

vel, felis suscipit leo consectetur leo. ultricies libero
%d blogueurs aiment cette page :