Alors que les énergies renouvelables ne représentaient que 19 % de la production électrique mondiale en 2000, ces dernières ont progressé sous l’effet de l’essor – surtout – du solaire mais aussi de l’éolien, explique un rapport du centre de recherche sur l’énergie Ember, dévoilé mardi. Selon les chercheurs, cette croissance pourrait permettre au monde, “peut-être cette année”, de voir décliner la production électrique d’origine fossile. “Cette transition pourrait se produire beaucoup plus rapidement si les États-Unis – le plus gros producteur de gaz au monde –, n’avaient pas utilisé des quantités record de gaz l’année dernière”remarque The Verge. “Une grande partie du problème réside dans le fait [qu’ils] remplacent la majorité des centrales électriques vieillissantes fonctionnant au charbon […] par des centrales au gaz” au lieu de se tourner vers des énergies décarbonées, souligne le site américain.

Partager.

Laissez votre commentaireAnnuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Exit mobile version