ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

Pour la non prescription du crime chlordécone :

Pour la non prescription du crime chlordécone :
février 22
22:20 2021

LE 27 ET APRÈS…

Source: Newsletter du GRS


Le rôle de la fameuse goutte d’eau a été joué par la sujétion provocatrice d’un des rouages judiciaires du pouvoir annonçant que l’on pourrait bien s’orienter vers un non-lieu dans les affaires du chlordécone dans un contexte de « prescription » des griefs et de pièces prétendument « disparues ».

En un rien de temps, la date de la mobilisation unitaire pour s’opposer à ce qui ne serait qu’un crime dans le crime, s’est imposée comme un évènement en soi. Le 27 février est dans tous les agendas militants et marquera un tournant dans l’affaire si la population répond à la hauteur nécessaire et espérée.

Réussir cette action est la tâche principale de la semaine. Nous nous y attelons en pensant au lendemain.

Au sein de la quarantaine de mouvements, syndicats, associations, partis rassemblés pour l’occasion, l’idée dominante est celle de la nécessité de la suite.
Le pouvoir ne va pas lâcher illico ses protégés coupables. Il faudra le lui imposer comme il faut lui imposer les mesures à prendre pour sortir de cette abomination et réparer le crime.

La protestation, l’indignation, la colère ne sauraient suffire. Le slogan des manifestations antérieures depuis le 7 novembre résume bien les choses. Doubout pou la vi ! Il ne s’agit de rien de moins.

Le grand mouvement de samedi 27 février constituera une interpellation de tout ce que Martinique et Guadeloupe comptent comme forces de vie et de progrès. Il y a quelques semaines, nous écrivions ici même que l’horizon c’était la construction des conditions d’une grève générale pour imposer au pouvoir une vraie négociation.  

Le 27 février peut être un pas dans cette direction, un appel au mouvement ouvrier et populaire pour qu’il place le sujet dans toutes les instances syndicales, pour que la population définisse une fois de plus les revendications sur lesquelles elle est prête à se battre et les moyens qu’elle entend mettre en œuvre.

L’heure n’est plus aux seuls gestes symboliques. Elle est à l’action de masse pour conquérir notre droit à la vie.

RENDEZ-VOUS 8 H 30 SAMEDI 27 FÉVRIER À LA MAISON DES SYNDICATS.

—————————————————————————


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Curabitur mattis felis in id, venenatis massa odio consequat. efficitur. Donec Nullam
%d blogueurs aiment cette page :