Coronavirus : la vente de masques grand public autorisée dans les pharmacies.
Publié le 29 avril 2020 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Un arrêté publié au Journal officiel le 26 avril 2020 autorise la vente de masques dits « grand public » ou « alternatifs » dans les pharmacies. Ces masques homologués seront vendus entre 2 et 5 €. Cependant, les gestes barrières et la distanciation sociale restent de rigueur.

Pour accompagner la mise en œuvre du déconfinement, ces « masques alternatifs » seront disponibles progressivement pour l’ensemble de la population dans les 22 000 pharmacies françaises. Attention, toutes les officines n’en auront pas à disposition immédiatement, cela dépendra de leurs délais d’approvisionnement.

Les masques devront être fabriqués en tissu non sanitaire selon un processus industriel répondant aux normes de l’Association française de normalisation (Afnor), et proposer un degré de protection adapté au grand public (70 % d’efficacité de filtration contre 90 % pour les masques sanitaires réservés aux soignants).

Ces masques ne devront cependant pas faire oublier les gestes barrières et la distanciation sociale.

Ils seront vendus entre 2 et 5 € en fonction de leur durée de vie : certains sont jetables après utilisation, et d’autres, plus performants, sont réutilisables plusieurs fois, lavables à 60°C et repassables.

Un encadrement des prix est à l’étude pour éviter tout abus.

Les masques FFP2 et les masques chirurgicaux resteront quant à eux réservés aux personnels de santé.

À noter : un décret du 3 mars 2020 avait supprimé les masques de la liste des produits autorisés à la vente en officine en raison de la réquisition générale par l’État en faveur des professionnels les plus exposés. Les pharmacies n’étaient alors autorisées à vendre que des masques sanitaires aux personnels de santé ou sur prescription médicale.

Textes de référence
Arrêté du 25 avril 2020 modifiant l’arrêté du 15 février 2002 fixant la liste des marchandises dont les pharmaciens peuvent faire le commerce dans leur officine

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version