Une opération conjointe de la police et du département des douanes et accises a permis de saisir des armes de poing illégales vendredi, avec l’aide d’un chien renifleur.

Selon certaines informations, le chien, envoyé par les autorités françaises chargées de l’application de la loi, a reniflé les armes de poing de 9 mm dans un établissement commercial du nord de l’île, mais aucune arrestation n’a été effectuée, la police poursuivant son enquête.

L’importation d’articles illégaux, notamment de drogues et d’armes à feu, dans un contexte de recrudescence de la violence armée à Sainte-Lucie, préoccupe depuis longtemps le gouvernement et les autorités chargées de l’application de la loi.

Dans un discours au parlement en octobre de cette année, le Premier ministre Philip J. Pierre a averti que la pratique de “quelques personnes égoïstes” qui voulaient se remplir les poches en bafouant la loi gâchait la réputation de Sainte-Lucie.

Au cours d’un débat sur les concessions annuelles de barils, M. Pierre a pris la parole pour avertir les citoyens de ne pas abuser de cette mesure.

Il a rappelé que les autorités avaient trouvé à plusieurs reprises des articles qui n’étaient pas de la nourriture, des paquets de soins ou des jouets dans des barils importés

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version