Le patrouilleur “La Combattante” voit son commandement changer de mains avec l’arrivée du lieutenant de vaisseau Aldwin Bahro. Il prend la relève du capitaine de corvette Pierre-Mickaël Grigis, en ce jeudi 14 décembre. En novembre dernier, ce navire avait réalisé une prise de 3,5 tonnes de cocaïne sur un bateau de pêche. 

Sous un ciel voilé où les rayons du soleil peinaient à percer, le Fort Saint Louis a été le spectateur privilégié d’un instant chargé de solennité et de tradition à bord d’un de ses navires. Ce jeudi 14 décembre, le capitaine de corvette, Pierre-Mickaël Grigis a passé ses pouvoirs de commandant au lieutenant Aldwin Bahro. Cet événement significatif ne s’est pas déroulé sur n’importe quel bateau. Le militaire vient de prendre les commandes de “La Combattante”, un vaisseau en service dans les Antilles depuis 2020, réputé pour sa spécialisation dans la lutte contre la drogue.

Un héritage retentissant

Tout n’a pas toujours été facile, car en effet, l’affectation sur “La Combattante” est exigeante”, témoigne le capitaine Grigis sur le point de quitter le navire. “Il n’y a pas de meilleur exemple que celui que nous avons vécu récemment. C’est grâce à vos engagements du quotidien que nous avons pu dernièrement réalisé la plus grande saisie de drogue de l’histoire de notre bateau.” En novembre dernier, il avait réalisé une saisie de 3,5 tonnes de cocaïne lors d’une de ces patrouilles. Une opération menée en haute mer au large de la Barbade. “Ce bâtiment est d’abord le vôtre, continuez à en prendre soin comme vous l’avez toujours fait jusqu’à présent” tient-t-il à rappeler à ses anciens soldats. “Il est à présent temps pour moi de passer le flambeau. Je vous quitte heureux et confiant dans votre capacité à suivre votre nouveau commandant !” C’est sur ces paroles, que l’ancien chef du navire se retire, laissant sa place au nouveau maître de bord.

Les engagements d’un nouveau commandant

Embarquant sur le navire dont il assumera désormais le commandement, c’est avec le sourire que le lieutenant Aldwin Bahro prend la relève. Son prédécesseur aura exercé la direction du navire pendant près de 16 mois. “C’est avec humilité que je relève le défi de poursuivre ce que le capitaine Grigis a commencé, avant moi,” exprime le nouveau commandant. “Soyons ensemble capable de conserver notre niveau de performance, tout en restant conscient de nos capacités et de nos limites. J’assumerai avec combativité les missions du quotidien, car les défis que nous rencontrerons seront de nouvelles opportunités pour nous de grandir !

Originaire du Vaucluse, le lieutenant Aldwin Bahro s’est spécialisé dans le domaine de la lutte de la mer, au cours de sa carrière. Cela fait plus de 10 ans qu’il s’est engagé au sein de la Marine Nationale. Avant d’être commandant, il menait de multiples missions au sein des forces sous-marines. Devenir commandant, c’est l’occasion pour lui de retrouver l’état d’esprit qui peut régner au sein d’un petit équipage. Il est arrivé en Martinique l’été dernier. “Je souhaite en étant ici pouvoir m’imprégner de l’environnement propre à la Martinique,” confie-t-il après son discours. C’est une chance pour moi de pouvoir commander un bateau de surface en tant que sous-marinier ici, en Martinique. L’Outre-Mer n’est pas forcément un passage obligatoire, mais je tiens quand même à pouvoir saisir cette occasion qui m’est donnée !

Tout comme son prédécesseur, le lieutenant Aldwin Bahro restera au commande de “La Combattante” pendant près de 16 mois. Il mènera des missions de surveillance maritime, de surveillance de flux migratoire, de police des pêches ainsi que de lutte contre le trafic illicite.

Thibaut Charles

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version