Le nouveau pavillon espagnol prévu à l’Exposition universelle de 2025 d’Osaka (Japon) s’appellera  « Le courant Kuroshio » (“The Kuroshio Current”), rendant hommage à l’un des « secrets » de la navigation espagnole, dont l’existence a traversé les siècles. Ce courant, qui a forgé des liens culturels et commerciaux précieux entre les continents, servira d’inspiration à une expérience globale pour unir le royaume d’Espagne et l’empire du Japon. À l’image de l’océan, le pavillon se distinguera par son approche circulaire, utilisant des matériaux naturels, durables et à faible impact environnemental, notamment ceux issus de processus de réutilisation et de recyclage.

La proposition de conception du Pavillon espagnol à l’Expo Osaka 2025 a été sélectionnée par le Conseil d’administration de l’AC/E (Action culturelle espagnole), suite à la recommandation d’un jury présidé par Juan Luis Gordo et composé de 10 experts. Le jury a également distingué parmi les meilleures positions les studios suivants : UTE Icaria Atelier SL – Francisco Javier Terrados Cepeda – Fernando Suárez Corchete, UTE B720 – Référence externe, UTE Mangado y Asociados – Pablo Menéndez SLU et UTE Selgascano Arq. – FRPO Rodríguez & Oriol.

Les cabinets d’architecture et de design Néstor Monténégro (EXTUDIO), Enorme Studio et Smart and Green Design seront chargés de réaliser les projets du Pavillon espagnol à l’Expo Osaka 2025. Ce choix intervient après avoir été sélectionné au concours public organisé par l’Association Action culturelle espagnol (AC/E), l’institution chargée de représenter le pays aux Expositions universelles et internationales.

L’Expo Osaka 2025, sous le thème « Concevoir la société du futur pour nos vies », devrait débuter le 13 avril 2025 et se terminer le 13 octobre 2025. Osaka, au Japon, a été choisie pour accueillir l’Expo 2025 par le Bureau International des Expositions. (BIE). Le Brésil a également annoncé que son pavillon serait créé par le Studio MK27, avec un accent particulier sur les initiatives brésiliennes en matière de développement durable.

Kevin LOGNONÉ

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version