Plus grosse autoroute, plus gros ennuis: 83 familles de Fond Giromon ont écrit à Serge Letchimy

Plus grosse autoroute, plus gros ennuis: 83 familles de Fond Giromon ont écrit à Serge Letchimy
septembre 22
21:47 2011

ON construit une 2 fois deux voies sur l’axe Lamentin-Robert, mais ceci induit de graves ennuis pour des familles désormais séparées par une barrière de quatre voies et les risques pour ceux qui devraient les traverser à pied…Cci s’est produit à Fond Giromon, et, si nous avons déjà publié dans ce Blog et sur Antilla-hebdo la lettre de protestation du Conseiller municipal du Lamentin Daniel Marie-Sainte (MIM/Opposition), l’appel de quelques 83 familles du quartier au Psdt de la Région Martinique mérite d’être connu.

MONSIEUR LE PRESIDENT,

Nous nous permettons d’attirer votre attention, pour la seconde fois (puisque la première est restée lettre morte…), sur la situation que nous vivons depuis le début des Grands Travaux de mise à deux voies de la portion de R.N. 1 qui se situe du Rond Point de Sarrault au Carrefour de Pelletier – Petite Rivière, sur le territoire du Lamentin.
Dans un premier temps, les travaux ont commencé sur le versant Robert —-+ Lamentin sans qu’aucune organisation n’ait été mise en place pour les habitants de cette zone, en particulier pour ceux qui se situent le long de l’impasse Macaron, et de l’impasse Blancha qui mène à la crèche municipale et au terminus du transport Mozaïc.
D’abord, aucun aménagement n’a été envisagé pour les utilisateurs des transports collectifs dans le sens Robert – Lamentin. Ainsi, ni les écoliers qui se rendent à l’école élémentaire de Pelletier, ni les collégiens et les lycéens utilisateurs des transports scolaires, ni les usagers des taxicos n’ont pu voyager : les transporteurs ne pouvaient pas et/ou ne voulaient pas s’arrêter, à la fois pour prendre des passagers ou pour en déposer, car ils ne disposaient pas de l’espace sécuritaire nécessaire. Effectivement ils seraient contraints de le faire sur la voie de circulation, vu qu’aucune aire de stationnement n’avait été prévue à cet effet. Le même problème se posait au niveau du carrefour Petite Rivière: un abribus y a été installé, mais toujours sans espace pour l’arrêt des transports…
Les habitants de cette zone : enfants, adultes, personnes âgées, nombreux utilisateurs de transports collectifs, ont été obligés de « se démerder» pour leurs déplacements.
Qu’en sera-t-il à la fin des travaux? Qu’ont prévu le maître d’ouvrage (la Région) et la municipalité du Lamentin en faveur de cette population pour l’arrêt des transports scolaires et collectifs ?
Car, il n’est pas bon d’être piéton sur cette même portion de route: en effet, depuis le début des travaux les abords n’ont
pas été entretenus. Or avec la saison de pluies que nous connaissons, l’herbe pousse à profusion… Aussi, en plus de la gêne pour marcher dans l’herbe, cela a posé de sérieux problèmes de sécurité par endroits, faute de visibilité pour
traverser: nos enfants et nos personnes âgées sont, plus que les autres piétons de cette voie, particulièrement en danger. L’irréparable aurait pu se produire à maintes reprises, si les ouvriers, particulièrement vigilants, n’étaient pas
intervenus fort souvent pour aider les piétons les plus vulnérables à traverser! En outre, nous n’avons reçu aucune information
sur ce projet, ni du maître d’ouvrage, ni de la municipalité, ne serait-ce que par nos conseillers de quartier, présents, soi-disant pour défendre nos intérêts et connaître nos besoins… Nous n’avons été conviés à aucune réunion de travail
sur ce qui sera mis ou pas en place à l’avenir, ou sur ce que nous souhaiterions…
Or actuellement, même si c’est dangereux, nous pouvons encore traverser cette route. Qu’en sera-t-il quand elle sera mise à deux fois deux voies, et qu’il sera impossible de le faire?
Avez-vous envisagé de construire une passerelle pour les piétons?
Déjà, cette première voie a coupé ce quartier en deux, séparant des familles, des voisins… Qu’en sera-t-il de nos relations familiales, fraternelles , et de voisinage à la fin des travaux? Ces relations que nous avons toujours maintenues, malgré tout, nous souhaiterions qu’elles perdurent, surtout en ces temps difficiles, et que nous puissions traverser cette voie, sans que nos vies soient mises en danger!

A l’heure où nous entendons parler de politique de proximité, de démocratie participative, nous constatons, à notre
grand désarroi, qu’il n’y a aucun dialogue, même pas une simple réunion d’information… Nous risquons d’être les laissés pour compte dans cette action que nous subissons, une fois de plus, une fois de trop! Notre droit de libre
circulation est mise à mal par votre projet routier qui, en plus des nuisances (bruit…) engendrées, perturbe notre quotidien…
En conséquence, NOUS, habitants de Fond Giraumon, nous nous permettons de vous interpeller, Monsieur le Président du Conseil Régional, afin que nos besoins de déplacement, de circulation soient
maintenus, en toute sécurité, sur tout le territoire du Lamentin. Aussi, nous sollicitons:

• Dans l’immédiat, l’entretien des abords de la route nationale R.N.l, entre le rond point de Sarrault et le carrefour Pelletier Petite Rivière;
• Pendant la durée des travaux, une aire de stationnement pour l’arrêt des transports scolaires et les taxicos circulant dans les deux sens: Robert <–> Lamentin, qui pourra être modifiée après la réalisation de l’ouvrage, mais qui sera maintenue ;
• Une passerelle, indispensable, pour que les piétons, les utilisateurs des transports scolaires et collectifs, certaines
employées de la crèche municipale, puissent traverser la voie et vaquer à leurs occupations au quotidien!

En espérant considération notre requête, nous nous tenons rencontre relative à ces questions.
La personne ressource, qui peut être contactée en cas de besoin, est:
Madame Lucile DELIN
Impasse Macaron, Pelletier, Fond Giraumon, au LAMENTIN. Téléphone : 05 96 51 8790
A toute fin utile, nous vous informons qu’une copie est transmise à Monsieur SAMOT, Maire du Lamentin.
Dans l’attente, recevez, Monsieur le Président,
l’expression de notre considération.

 

LES SIGNATAIRES

About Author

philippepied

philippepied

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Only registered users can comment.

Abonnez-vous à notre newsletter

IMPORTANT

A partir du mois du mois de décembre, votre hebdomadaire ANTILLA paraîtra chaque lundi

Archives

c0ac2a2c9a1045343f17c2fbce90520bnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
%d blogueurs aiment cette page :