Le Groupe Bernard Hayot (GBH), entreprise engagée pour l’emploi des jeunes originaires des DOM, notamment de Martinique, organise « Avenir Outre Mer » se clôturera par un Afterwork à Paris le 27 avril, qui vise à faciliter l’insertion professionnelle des étudiants et jeunes diplômés ultramarins partis faire leurs études, et qui cherchent à rentrer dans leur île. Nous avons rencontré Pascal Chavignat, Directeur des Ressources Humaines du groupe, pour en savoir plus sur cette initiative, les actions déjà réalisées et sur les projets du Groupe en terme d’emploi des jeunes.

Qu’est-ce que “Avenir Outre-mer” ?

“Avenir Outre-mer” est un salon de recrutement qui prend deux formes : un salon digital, ouvert dès le 3 avril, et un format « présentiel » sous la forme d’un Afterwork qui se tiendra le 27 avril, de 17h à 22h, à l’espace Morning Laffitte à Paris. Dès le 3 avril, les jeunes peuvent découvrir les opportunités professionnelles sur la plateforme https://www.aveniroutremer.fr/ , candidater et s’inscrire pour venir à la rencontre des équipes de GBH le 27 avril.

Cette plateforme est très bien réalisée avec entre-autres des témoignages vidéo, de collaborateurs du Groupe.

Vous avez mentionné un afterwork qui aura lieu le 27 avril. Pouvez-vous nous donner plus de détails sur cet événement et ce que les jeunes peuvent en attendre ?

L’afterwork du 27 est une occasion unique pour les jeunes diplômés et étudiants en fin de cursus, partis faire leurs études, et qui cherchent à rentrer dans leur île, de rencontrer nos collaborateurs et d’échanger avec eux sur les opportunités professionnelles au sein de notre groupe. Cet événement convivial se déroulera dans un cadre décontracté où les participants pourront discuter et échanger avec nos collaborateurs issus de différents territoires d’Outre-mer, tels que la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion.

Lors de celui-ci, nous présenterons GBH et nos différents métiers, tels que la distribution, l’automobile, les spiritueux, la logistique, l’informatique et les fonctions supports. Nos collaborateurs partageront également leur parcours professionnel, les questions qu’ils se sont posées lorsqu’ils étaient étudiants, et pourquoi ils ont choisi de rejoindre le Groupe Bernard Hayot.

“Nous sommes convaincus que leur réussite contribuera au développement économique de nos territoires”

Enfin, une partie importante de cet afterwork est le job dating. Nos équipes seront présentes pour rencontrer les jeunes, discuter de leurs aspirations professionnelles et, lorsqu’un profil correspond à nos besoins, procéder à des recrutements. C’est une opportunité exceptionnelle pour les jeunes de décrocher un emploi ou un stage au sein de notre groupe. Nous invitons tous les jeunes diplômés et étudiants post-bac en fin de cursus à participer à cet événement.

Pourriez-vous nous en dire plus sur la plateforme en ligne, et comment cela facilite le processus pour les jeunes martiniquais qui cherchent à s’inscrire à vos événements ?

La plateforme https://www.aveniroutremer.fr/ est un outil essentiel pour permettre aux jeunes martiniquais de découvrir les opportunités professionnelles offertes par GBH. Ils peuvent s’inscrire facilement et rapidement sur le site pour participer à l’événement “Avenir Outre-mer” à Paris. Elle offre également la possibilité de consulter les offres d’emploi, de stages et d’alternance proposées par le groupe.

Nous avons voulu rendre le processus le plus simple et accessible possible pour que tous les jeunes intéressés puissent saisir ces opportunités et participer à nos événements.

En plus de cet événement, quelles autres actions avez-vous menées pour faciliter l’emploi des jeunes ultramarins ?

Nous avons déjà réalisé plusieurs initiatives emblématiques, comme le Forum que nous organisons depuis 13 ans avec l’Université des Antilles*, dans le cadre de la Fondation UA GBH, où nous présentons nos métiers aux étudiants et organisons des job datings avec d’autres entreprises.

En partenariat avec Pôle emploi, nous avons aussi lancé “Martinique pour l’emploi”, un salon régional ouvert à toutes les entreprises de la Martinique, qui a permis 250 recrutements l’année dernière.

Enfin, nous avons créé le label “Tremplin pour l’emploi” pour accompagner les jeunes éloignés de l’emploi vers l’insertion professionnelle. Il s’inscrit dans le besoin de recrutement des métiers de la grande distribution, secteur qui offre de réelles opportunités de carrière.

Ce programme regroupe l’ensemble des actions solidaires de formation du Groupe sur chaque territoire pour l’insertion professionnelle des publics éloignés de l’emploi. Il a pour objectif de favoriser l’acquisition de compétences par la formation, l’obtention d’un diplôme si la formation est validée, de permettre l’accès à un emploi en CDI chez GBH et d’associer des partenaires locaux investis dans le champ de l’insertion professionnelle.

“…nous aimerions démultiplier ce format en Martinique et en Guadeloupe, et peut-être le reconduire l’année prochaine”

Quelle est la vision de GBH pour le futur en matière d’employabilité des jeunes ultramarins ?

Nous espérons que “Avenir Outre-mer” sera un succès et que nous pourrons pourvoir les 144 postes disponibles.

Si l’événement fonctionne bien, nous aimerions démultiplier ce format en Martinique et en Guadeloupe, et peut-être le reconduire l’année prochaine.

Nous continuerons également à développer nos autres initiatives pour soutenir l’emploi des jeunes originaires des DOM.

Quel message aimeriez-vous adresser aux jeunes martiniquais qui hésitent encore à s’inscrire sur la plateforme et à participer à vos événements ?

Je voudrais dire aux jeunes martiniquais que GBH croit en leur potentiel et en leur talent. Nous sommes convaincus que leur réussite contribuera au développement économique de nos territoires. Je les encourage vivement à s’inscrire sur la plateforme et à participer à nos événements pour découvrir les opportunités professionnelles qui s’offrent à eux.

C’est une occasion unique de se créer un réseau, d’apprendre des expériences de nos collaborateurs et de trouver un emploi ou un stage qui correspond à leurs aspirations.

Propos recueillis par Philippe PIED

Voici un des témoignages issu du site www.aveniroutremer.fr:

Eva : Directrice adjointe Sablières à Saint-Pierre en Martinique

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version