L’actualité confirme une fois de plus l’extrême vulnérabilité de notre système de santé.
Les médecins hospitaliers et libéraux sont très inquiets pour les patients.
Ils s’opposent à une médecine à plusieurs vitesses.
La compétence du médecin garantit la qualité et la sécurité de la prise en charge globale du patient.
Il est le seul à avoir une longue formation professionnalisante qui permette le diagnostic médical et la décision thérapeutique.
Dans la prise en charge personnalisée et coordonnée du patient, le médecin, comme tout chef d’orchestre, recourt aux compétences spécifiques et indispensables des professionnels de santé.
Les décisions politiques prochaines devront respecter ces principes.

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version