Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a indiqué que « rien ne serait pire que de relancer la machine économique tout en appuyant sur le frein des dépenses publiques » comme en 2009
20 Minutes avec AFP

Ne pas commettre la même erreur qu’en 2009. Dans un entretien au Figaro, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a affirmé que le gouvernement français souhaitait que « les règles du pacte de stabilité, suspendues pour 2020, le soient également pour 2021 ».

Ce Pacte fixe les règles budgétaires aux Etats membres de l’Union européenne. Il inclut par exemple le respect d’un déficit public inférieur à 3 % du produit intérieur brut (PIB) de chaque pays membre de la zone euro. Le 20 mars, l’UE a annoncé la suspension de ces règles budgétaires, une mesure inédite face aux conséquences économiques du coronavirus.

« Moderniser » le Pacte de stabilité

« Rien ne serait pire que de relancer la machine économique tout en appuyant sur le frein des dépenses publiques. C’est une erreur qui a été commise en 2009 et que nous ne commettrons pas à nouveau », a ajouté le ministre.

Ce dernier n’a en revanche pas repris à son compte dans l’immédiat la proposition de la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, qui a appelé en début de semaine à « moderniser » le Pacte de stabilité et de croissance et à ne pas le remettre en place tel qu’il était avant la crise.

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version