Édouard Glissant a marqué une profonde connexion avec la commune du Diamant en Martinique. Le récent livre “Le Diamant d’Édouard Glissant”, écrit par Valérie Marin La Meslée et Anabell Guerrero, explore cette relation. L’inauguration de l’ouvrage à l’Hôtel Diamant Les Bains offre une immersion dans l’univers de Glissant, les histoires de la commune mais aussi de l’héritage qu’il nous a laissé.

Édouard Glissant, l’icône du Tout-Monde, a établi un lien profond avec la commune martiniquaise du Diamant. Cette commune était bien plus qu’un simple lieu de résidence pour cet auteur ; c’était le creuset où s’entremêlaient son imaginaire créatif et les vibrations uniques de la vie diamantinoise. La relation unique entre le poète et ce lieu idyllique a été délicatement immortalisée dans le récent livre “Le Diamant d’Édouard Glissant”, œuvre signée par Valérie Marin La Meslée et Anabell Guerrero, deux femmes avides d’exploration. L’Hôtel Diamant Les Bains a récemment servi de cadre à l’inauguration de ce livre évocateur, offrant une plongée poétique dans l’univers de Glissant et les riches histoires du Diamant.

Edouard Glissant et le Diamant

“Notre démarche consiste à explorer le chemin tracé par Édouard Glissant et à ouvrir des perspectives vers l’avenir”, explique Valérie Marin la Meslée. “Le choix du Diamant comme lieu de séjour de Glissant en Martinique est au cœur de notre récit. Nous avons consacré notre livre à l’exploration de cette inscription particulière dans cette ville, laquelle reflète de manière significative la pensée profonde du poète.” Pour ces deux autrices, une chose est très claire: la maison dans laquelle Edouard Glissant a vécu est comme un écho à sa pensée. Une aventure qui promet de dévoiler des nuances méconnues de la vie et de la pensée du poète, invitant ainsi les lecteurs à plonger dans une expérience littéraire enrichissante.

Un tel ouvrage se présente comme une porte d’entrée inédite pour les habitants du Diamant, les invitant à redécouvrir leur commune sous un jour nouveau.. Les pages de ce livre dévoilent alors une réalité alternative du Diamant, révélant des facettes jusque-là insoupçonnées. À travers la collecte minutieuse de témoignages du voisinage, elles s’efforcent alors de transcender le simple récit anecdotique, offrant ainsi aux lecteurs une opportunité exceptionnelle de connaître Édouard Glissant d’une manière plus intime et authentique.

 

Une découverte surprenante

Ce rendez-vous était aussi l’occasion pour le maire du Diamant de venir pour témoigner sa gratitude envers Edouard Glissant. Pendant son allocution, l’élu local a avoué avec étonnement qu’il n’était même pas informé de certains éléments concernant la relation entre Édouard Glissant et sa commune. “Avec du recul, on se rend compte que finalement : Le Diamant à travers son évolution, son actualité, est ou devient doucement un laboratoire de la pensée de Glissant : le Tout-Monde, la créolisation, l’identité…” a voulu témoigner Hugues Toussay, le Maire du Diamant  “On pourrait se demander si finalement ce n’est pas le Diamant qui a choisi Edouard Glissant.”

L’œuvre d’Édouard Glissant n’est pas seulement le sujet d’un simple livre, mais aussi une découverte personnelle. C’est du moins ce qu’ont ressenti les deux écrivaines, lors de sa conception. “Au fil du temps, les diverses perspectives offertes par les paysages du Diamant ont évolué en autant de terrains d’exploration personnelle,” raconte Annabell Guerrero. “De manière singulière, je me suis trouvée face à la nécessité de confronter non seulement le panorama d’Édouard Glissant, mais aussi le mien. Dans cette démarche, j’ai délibérément choisi de donner naissance à une vision particulière, établissant ainsi un lien entre la poésie et l’image, tissant des liens avec les images poétiques d’Édouard Glissant.”

La conférence s’est terminée sur un rappel significatif sur les enseignements d’Édouard Glissant. Il nous a appris à changer en échangeant avec les autres, sans perdre qui nous sommes. L’idée est de démarrer avec nos voisins proches, puis d’étendre cette approche à ceux qui sont loin. Cela va au-delà des relations humaines, touchant également notre connexion avec le paysage et la nature. Glissant nous guide vers une vision où le changement et les liens sont au cœur d’une harmonie universelle.

Thibaut Charles

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version