Avec le thème “Désert vert, meilleur environnement”, l’Exposition horticole 2023 de Doha, au Qatar, rassemblera des pays du monde entier autour de l’objectif collectif de construire des communautés plus vertes et plus durables. Avec l’ouverture de l’Expo dans un an – le 2 octobre 2023 – le secrétaire général de l’Expo 2023 Doha, Mohamed Ali AlKhoori, a exposé les principes directeurs de l’Expo et explore son impact attendu.

Dans un monde menacé par le changement climatique, quel rôle l’Expo 2023 de Doha peut-elle jouer dans l’atténuation de la désertification et la construction de communautés plus vertes et plus durables ?

La menace du changement climatique est l’un des problèmes les plus urgents dans le monde aujourd’hui et affecte déjà chaque pays sur terre. Nous n’avons d’autre choix que de travailler ensemble pour trouver des solutions à ce problème mondial et, en fin de compte, créer des communautés plus vertes et plus durables.

Avec son thème “Désert vert, meilleur environnement”, l’Expo 2023 de Doha, au Qatar, présentera les dernières technologies et innovations dans les domaines de l’agriculture, de l’eau, de l’énergie et des solutions environnementales. Une communauté véritablement durable intègre les initiatives existantes – telles que le recyclage, la gestion efficace des déchets et la plantation d’arbres – mais offre également des solutions complètes aux défis émergents en jetant des ponts entre la recherche, les technologies de pointe et leur mise en œuvre efficace. Je suis convaincu que grâce à ce processus, nous trouverons des solutions à de nombreux défis auxquels nous sommes confrontés et serons en mesure d’atteindre la durabilité grâce à la conception en milieu urbain et rural.

L’Expo 2023 Doha vise à démontrer qu’un changement positif est possible, même dans les climats les plus rudes. Elle accueillera les visiteurs du 2 octobre 2023 au 28 mars 2024. Le sous-thème de l’Expo 2023 Doha sur la durabilité réunira des voix d’experts mondiaux et promouvra des solutions durables innovantes à travers une série de conférences en partenariat avec l’Association internationale des producteurs horticoles (AIPH). Les discussions aborderont les questions les plus urgentes telles que la manière de construire des villes vertes et de leur permettre de répondre aux besoins urbains d’aujourd’hui et d’être agréables pour tous.

Il n’est pas surprenant que la désertification soit en tête de l’agenda du Qatar – c’est une priorité pour ce pays et bien d’autres dans la région, mais elle va bien au-delà du Golfe – en fait, un tiers de la surface terrestre de la planète est menacée avec la désertification.

Nous espérons qu’à travers l’Expo 2023 de Doha, au Qatar, nous pourrons démontrer qu’un changement positif est possible, même dans les climats les plus rigoureux, et prouver la possibilité de ce qui semblerait autrefois inimaginable : un désert vert y compris au Grand Nord du Cameroun.

Kevin LOGNONÉ

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version