Corse : les deux chefs de l’exécutif, MM. Jean-Guy Talamoni et Gilles Siméoni ont quittés Paris, très déçus…

Les 2 nationalistes demandaient notamment :

  • – l’instauration d’un statut de résident pour l’accès à la propriété,
  • – d’un statut fiscal dérogatoire,
  • – la reconnaissance du peuple corse et l’officialisation de sa langue,
  • ainsi que le rapprochement puis l’amnistie des prisonniers dits politiques.

A la sortie de leur rencontre avec le président du Sénat, Gérard Larcher, mardi 23 janvier, les 2 dirigeants nationalistes de la collectivité unique de Corse, Gilles Simeoni, président du conseil exécutif, et Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée, ont estimé qu’il n’y avait pas lieu de poursuivre les discussions.
Ils prévoeint une grand manifestation en Corse les jours prochains et attendent (sans illusion??) le discours que devrait prononcer le Président de la République, M; Macron, lors de sa visite en Coers les jors prochains, les 6 et 7 février…

Share

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Only registered users can comment.

Après les insultes racistes adressées à Sibeth Ndiaye, Jean-Philippe Nilor interpelle le gouvernement sur la lutte contre le racisme

Abonnez-vous à notre newsletter

Archives

id dictum Lorem quis, leo felis consectetur sit felis
%d blogueurs aiment cette page :