ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Inauguration du terminal de croisière des Tourelles : « Un terminal moderne totalement adapté au reflet de la culture, du patrimoine et de la beauté de la Martinique »

Inauguration du terminal de croisière des Tourelles  : « Un terminal moderne totalement adapté au reflet de la culture, du patrimoine et de la beauté de la Martinique »
décembre 05
11:55 2022

Samedi 3 Aôut 2022. 3 questions à Jean-Rémy Villageois, directeur général et président du Directoire du GPMLM depuis 2013. Semaine prochaine, ne ratez surtout pas notre article exclusif faisant un point complet sur le GPMLM, sa politique environnementale, sa place dans le transport martiniquais, ou encore ses investissements…

Mr Villageois, quelles sont les principales caractéristiques de ce « nouveau » terminal ?

Nous avons maintenant une gare moderne, très étendue de plus de 4000 m2 dont 1200 m2 d’espace couvert, 1000 m2 de deck et 2000 m2 de sous-tente, capable d’accueillir entre 3 et 4000 visiteurs. Une grande nouveauté est la possibilité de faire enregistrer les voyageurs qui repartent en avion depuis le port.

Le terminal est projeté vers l’avenir, il est bioclimatique. Nous avons réduit au maximum tout ce qui est consommation d’énergie, nous essayons de gérer la ressource avec intelligence, nous pouvons en être fier.

Côté attractivité et tourisme, qu’avez-vous souhaité ?

Un terminal moderne totalement adapté, reflet de la culture, du patrimoine et de la beauté de la Martinique. Nous sommes allés chercher de nos racines, de notre histoire, de notre culture pour que les passagers qui arrivent sur notre sol « aient » un peu de Martinique. C’est tout l’esprit de la fresque réalisée par de jeunes et talentueux artistes martiniquais, qui ont travaillé d’arrache-pied pour nous livrer ce qu’ils avaient de meilleur. On voit là la montagne, la yole, le rocher, la vague, l’énergie, le colibri, ça donne une idée de l’île, de notre biodiversité, de notre richesse culturelle. C’est vraiment important de relier l’exploitation du terminal à nous, à notre histoire.

Qu’est-ce que les « Docks foyalais » ?

Les docks foyalais, c’est notre lien avec la ville puisque le port en est très proche. Nous travaillons depuis des années avec le Maire, l’édilité, les équipes techniques de Fort de France, de la CTM et du Comité du tourisme, afin que le port soit réellement impliqué dans cette relation. Ça se matérialise aujourd’hui par ces fameux docks foyalais. C’est le parcours urbain, c’est-à-dire qu’on incite les passagers de croisières à aller vers le centre-ville à pied. Nous mettons des panneaux fléchés de couleurs, et plus ils approchent de la ville, plus ils ont des détails sur ce qu’il y aura à voir, à faire. Au début juste une indication, ensuite les lieux sont indiqués, ensuite ce seront des photos ; nous les amenons vers… !.

Il faut les faire descendre du bateau, rentrer au centre-ville et vice versa, que les Foyalais puissent aussi aller vers le port. Le port, c’est vraiment l’espace de connexion, c’est la frange urbaine, elle doit être aménagée, elle doit être belle, elle doit donner envie et elle doit rendre fier.


Une des questions posées lors de l’article à venir


Le GPMLM a-t-il établi une politique environnementale ?

Plus qu’une politique : c’est une obligation et une responsabilité. Nous avons une approche de résilience ; nous investissons pour renforcer notre capacité à résister aux changements climatiques et aux aléas. Notre projet stratégique est de développer cette potentialité : c’est l’enjeu principal des années à venir. Ce sujet du changement climatique, bien qu’initialement prévu, a été accéléré par la crise du Covid-19. Cela se traduit par 14 M€ d’investissements, qui représentent 10 % des investissements du port sur 4 ans, par la création – déjà effective – d’un nouveau service dédié au développement durable et à l’innovation, et surtout par une nouvelle dynamique et émulation, afin de créer davantage de compétitivité, résilience et d’attractivité. L’enjeu le plus important, c’est de continuer à assurer la vie du port à long terme. Simple exemple, depuis deux ans est engagé une étude de mesure de la qualité de l’air, avec Madininair, et des résultats mesurent déjà l’impact sur cette qualité, c’est important de mesurer la contribution d’un port à son environnement.

Propos recueillis par Philippe Pied

 


REPORTAGE PHOTOS


 

    

  


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

publiez vos ANNONCES Légales

Consultez les annonces légales

ANTILLA N°2012 – janvier 2023

à voir…à voir !

Plénière des 2-3 février 2023

Consultez la newsletter de AMI !

Entrepreneurs…optimisez !

archives

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR