ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

Limiter la transmission du SARS-CoV-2 par voie aérienne, enjeu crucial du déconfinement

Limiter la transmission du SARS-CoV-2 par voie aérienne, enjeu crucial du déconfinement
mai 05
21:00 2021
Temps de lecture : 2 minutes

Illustration :Devant un café parisien, en juillet 2020. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Par David Larousserie

A l’heure où la France amorce une réouverture par paliers, des chercheurs proposent des évaluations quantitatives du risque et des moyens originaux pour limiter les contaminations. Y compris en extérieur.

Au sous-sol, une caisse en Plexiglas est envahie d’une fumée soufflée à travers un tube, afin de tester les capacités filtrantes de masques en tissus, chirurgicaux ou FFP2. Les particules qui les traversent sont comptées grâce à un laser. A l’étage, une autre équipe fait cracher un fumigène à une tête artificielle, pour observer l’évolution de son sillage sur un écran photonique. Dans une pièce voisine, d’autres spécialistes mesurent la rapidité de réaction de capteurs de CO2.

Le but de ces recherches, menées à l’Université de Paris, dans le 13e arrondissement, et à l’Ecole normale supérieure, par une dizaine d’étudiants en master ou en dernière année d’école d’ingénieurs, spécialisés en physique, est de répondre à des questions centrales depuis que la pandémie a commencé. Comment le Covid-19 se transmet-il par l’air ? Peut-on quantifier le risque de chaque activité et aller au-delà des règles de bon sens, mais non justifiées rigoureusement, ou imprécises : deux mètres de distance, six personnes, demi-jauge, ouverture des fenêtres… ? Est-il possible de réduire ce risque en jouant sur les écoulements d’air ? Autant de questions majeures, à l’heure où la France amorce une réouverture par paliers des commerces et des lieux culturels et sportifs.

Ici, les fumées proviennent de bâtons d’encens, d’un appareil de spectacle ou de carboglace sublimée ; la tête artificielle n’est qu’un bidon percé ; l’écran photonique est un vulgaire drap noir ; les capteurs de CO2 ont été assemblés par les étudiants. Pourtant, malgré les apparences, le travail mené sous l’égide du professeur de physique à l’Université de Paris Bruno Andreotti est à la pointe même des connaissances.

Corriger les stratégies anti-Covid

930897b_903501345-pla-1821-limiter-la-transmission-par-ae-rosols-web-350.jpg


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :