Comme les précédents dimanches :

A Dillon. Un groupe a paradé, encadré, à l’avant par des responsables de la ville de Fort-de-France. 

En fin de journée,  un  gros rassemblement a eu lieu sur le thème « Beach et collier de fleurs », au Lamentin.

Le rendez-vous donné sur le parking du centre commercial de Place d’Armes. Près d’un millier de personnes, selon les estimations.

Beaucoup de monde regardait, de très nombreuses motos bloquaient les axes routiers pour laisser passer les carnavaliers qui défilaient, sans respect des gestes barrière et, pour beaucoup, non masqués.

À 20 h, le vidé se battait son plein…

Quel sens donner à ce comportement: là prégnance culturelle de notre carnaval, un positionnement politique, de l’insubordination facile, un peu de tout cela?

Que dire de la présence en tête ds vidés de responsables politiques?

Gdc

Illustration: France-Antilles.

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version