La fédération de judo de Porto Rico, présidée par Luis Martinez, a accueilli le week-end du 14 octobre 2023 un événement historique : la première réunion de la Confédération de Judo des Caraïbes. Cette structure, ambitionne de fédérer et promouvoir le judo dans toute la région caribéenne. Sa relance marque une étape décisive pour la discipline dans cette zone géographique, et marque un tournant décisif, témoignant d’un engagement renouvelé à renforcer les liens internationaux et à propulser le judo caribéen sur la scène mondiale.

L’événement s’est tenu à l’hôtel Verdanza de Porto Rico, à l’initiative de Gilberto Garcia, président de la Confédération et également patron de la fédération de judo de République dominicaine. L’ensemble des membres élus du comité exécutif de la Confédération était présent, démontrant leur motivation à remettre sur pied le judo caribéen.

Dans une interview accordée sur place, Luis Martinez a insisté sur les ambitions de cette relance. “Nous sommes ici, à Porto Rico, réunis ce week-end dans le but de réorganiser le judo des Caraïbes, de renforcer les liens avec chacun des présidents des Caraïbes afin que nous, les Caraïbes, nous fassions sentir notre présence au niveau international, tant au niveau panaméricain qu’au niveau international avec la Fédération Internationale de Judo, et qu’ils sachent qu’ils peuvent compter sur nous pour continuer à faire progresser le judo.”

De gauche à droite les présidents des fédérations Luis Martinez de Porto Rico (trésorier), Wilmailler Chery d’Haïti (secrétaire général), Gilberto García de la République dominicaine (président) et d’Alfred Céphise de la Martinique (vice-président)

De son côté, Gilberto Garcia s’est félicité d’“un énorme succès” pour cette première réunion, évoquant la mise en place de “programmes d’activités pour l’année 2024” ainsi qu’une “réforme statutaire” devant “renforcer la structure” de la Confédération.

Enfin, Alfred Céphise, président de la ligue de judo de la Martinique et vice-président de la Confédération, a déclaré : “Un rendez-vous très important qui nous a permis de continuer à travailler afin de resserrer les liens avec les différents pays des Caraïbes et, bien sûr, de revitaliser le judo caribéen. Nous nous sommes fixé comme ambition de contacter tous les pays pratiquant ou non le judo pour redynamiser le dispositif, nous structurer bien sûr en tant qu’exécutif et établir ensemble avec les fédérations un calendrier afin de pouvoir avancer.”

Cette réunion à Porto Rico semble donc marquer un nouveau départ pour le judo caribéen, qui ambitionne de se structurer et de peser sur la scène internationale. Une renaissance attendue par tous les passionnés de la discipline dans cette région du monde.

Alfred Céphise, la figure de proue de la Martinique et vice-président de la Confédération, a également partagé ses réflexions, soulignant l’importance de l’événement pour resserrer les liens entre les pays des Caraïbes. Monsieur Céphise a révélé des ambitions de grande envergure, visant à étendre le réseau du judo au-delà des frontières traditionnelles et à établir un calendrier coordonné avec les différentes fédérations pour assurer une progression constante.

Cette première réunion de la Confédération de Judo des Caraïbes à Porto Rico s’est achevée sur une note d’optimisme, avec des leaders déterminés à transformer leurs plans en actions concrètes. Les dirigeants ont pris un engagement ferme : élargir la portée du judo, établir des bases solides pour l’avenir et veiller à ce que le judo caribéen brille avec éclat sur la scène internationale. Le succès de ce week-end de mi octobre 2023, est peut-être le prélude d’une ère de triomphe pour les judokas des Caraïbes.

 

Partager.

Comments are closed.

Exit mobile version