ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

Avec près de 1,7 milliard d’euros, BlackRock est le premier bénéficiaire des dividendes du CAC40

Avec près de 1,7 milliard d’euros, BlackRock est le premier bénéficiaire des dividendes du CAC40
mai 14
04:35 2021
Temps de lecture : 7 minutes

PAR RÉDACTION DU SITE BASTA

Qui sont les premiers profiteurs des 51 milliards d’euros de dividendes versés cette année par les sociétés du CAC40 malgré la crise ? Le gestionnaire d’actifs BlackRock mais aussi Bernard Arnault, Vincent Bolloré ou l’Etat.

À qui vont bénéficier les 51 milliards que les groupes du CAC40 vont verser malgré une épidémie qui se prolonge et les nombreuses aides publiques dont ils bénéficient ?

Sans surprise, le principal bénéficiaire de la cuvée 2021 des dividendes du CAC40 est… BlackRock. Le gestionnaire d’actifs est présent au capital de la quasi-totalité des grandes entreprises françaises, et notamment de celles qui versent le plus de dividendes comme Total et Sanofi. Il touchera à ce titre près de 1,7 milliard d’euros de la part des grands groupes français, selon les informations publiquement disponibles.

La somme touchée par BlackRock représente l’équivalent de la rémunération de près de 35 000 personnels hospitaliers (soignants et non soignants) sur une année, ou de quoi payer l’hospitalisation en réanimation d’environ 33 000 personnes infectées par le Covid-19 et souffrant de symptômes graves. Cela correspond aussi à l’équivalent de la construction de 42 lycées ou 1200 kilomètres de lignes TER, ou à la mise en place d’une aide sociale de 1000 € par étudiant.e. Le puissant gestionnaire d’actifs est également connu pour influencer des politiques publiques, comme la récente réforme des retraites.

Le second grand bénéficiaire des dividendes du CAC40 est l’État lui-même, à travers ses différents bras armés financiers (Agence des participations de l’État, Bpifrance, Caisse des dépôts et consignations), alors que le gouvernement avait demandé aux entreprises dont il est actionnaire (Orange, ST MicroElectronics, Thales, Veolia, Vivendi) de ne pas verser de dividendes en temps de pandémie.

Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir

On trouve ensuite le groupe de Bernard Arnault, à un niveau presque équivalent aux deux premiers grâce à ses participations dans Carrefour et surtout LVMH, puis les grandes familles du CAC40 : Bolloré (Vivendi), Bettencourt (L’Oréal), Hermès (groupe éponyme), Pinault (Kering), del Vecchio (EssilorLuxottica), ainsi que deux multinationales (Nestlé, actionnaire de L’Oréal, et L’Oréal, actionnaire de Sanofi). Ils sont suivis par un autre gestionnaire d’actifs, MFS (Massachusetts Financial Services).

Pour aller plus loin :

Note méthodologique
Ces estimations sont basées sur les dividendes 2021 (sur l’exercice 2020) votés ou proposés à l’approbation par les groupes du CAC40, et sur leur actionnariat tel qu’il est connu via les Documents d’enregistrement universel des groupes et les déclarations de franchissement de seuil à l’Autorité des marchés financiers. Pour la plupart des groupes du CAC40, les actionnaires ne sont pas connus s’ils possèdent moins de 5% du capital, de sorte que nous ne connaissons pas forcément toutes les participations de BlackRock (et d’autres investisseurs) dans le CAC40. Ces chiffres sont donc une estimation minimale.
Pour Alstom et Pernod Ricard, dont l’exercice comptable est décalé par rapport à l’année civile, nous utilisons les derniers chiffres disponibles.
Les chiffres pour l’État français incluent aussi bien les participations directes via l’Agence de participation de l’État que les participations indirectes via Bpifrance et la Caisse des dépôts et des consignations.

LE CHIFFRE DU JOUR
1,7 MILLIARD
LE CHIFFRE DU JOUR
1,7 MILLIARD
C’est l’information que nous avons révélé en exclusivité ce 11 mai : le principal bénéficiaire des dividendes versés par les 40 entreprises françaises les plus riches n’est autre que Blackrock. Ce fonds d’investissement américain, le plus puissant de la planète, reçoit la coquette somme de 1,7 milliards d’euros. Vous avez dit crise?

À nouveau, quelques comparatifs simples s’imposent pour comprendre à quoi correspond cette somme folle avalée par Blackrock :

LE PODIUM DES DIVIDENDES
Une incroyable médaille d’argent
 

Notre seconde information du jour concerne le deuxième du classement des bénéficiaires des dividendes du CAC 40. Et là, c’est encore plus surprenant: il s’agit tout simplement de … l’État français! Alors que le gouvernement avait promis que les groupes dont l’État est actionnaire (Orange, ST MicroElectronics, Thales, Veolia, Vivendi…) ne verseraient pas de dividendes par temps de pandémie…
Allô Bercy? C’est un peu voyant votre hypocrisie, là.
Juste derrière, on retrouve les habituels grands nababs du capitalisme français, la plupart boostés par l’envolée de l’industrie du luxe : Arnault (LVMH), Bolloré (Vivendi), Bettencourt (L’Oréal), Hermès (groupe éponyme), Pinault (Kering), del Vecchio (EssilorLuxottica), ainsi que deux multinationales (Nestlé, actionnaire de L’Oréal, et L’Oréal, actionnaire de Sanofi).

Le podium complet en graphique :
LES PROFITEURS DE LA SEMAINE
Depuis le 15 avril et jusqu’à la fin du mois de mai se tiennent les Assemblées générales des grands groupes du CAC 40. Avec l’équipe d’Allô Bercy, nous avons décidé d’emboîter le pas de ces rendez-vous entre grandes fortunes : pour chaque AG où pleuvent les milliards, nous publions sur les réseaux sociaux un signalement qui rappelle le coût de ces offrandes au capital (en terme d’emploi, d’argent public, de dégradation de l’environnement…). En interpellant à chaque fois Bercysur l’absurdité du soutien sans conditions apporté à ces entreprises. Pour les plus emblématiques d’entre elles, nous publions également un article complet sur le site de l’Observatoire des multinationales.

Petit florilège de cette troisième semaine:

DANONE
Lire notre article sur le site de l’Observatoire
AIR LIQUIDE
Lire notre article sur le site de l’Observatoire
EDF

 

 

THALES
Lire notre article sur le site de l’Observatoire
ALLÔ BERCY DANS LES MÉDIAS
SUR L’ÉCRAN 
Lorsqu’un candidat à l’élection présidentielle reprend les données que nous révélons sur une « grande » chaîne télé, on se dit que le combat pour la visibilité de notre travail est en partie gagné. Reste à remporter la vraie bataille pour la conditionnalité des aides publiques.
Une petite contribution à notre campagne Jean-Luc?

Pour rappel, le chiffre exact utilisé par Jean-Luc Mélenchon est celui-ci:
SUR LE PAPIER 
Dans la presse écrite cette semaine, on notera :

Un article de Ouest France sur le lobbying du CAC 40 contre la convention citoyenne pour le climat.

Il s’appuie sur les données que nous révélions le 4 mai et sur notre grande enquête du mois de février :  » Lobbys contre citoyens : qui veut la peau de la convention climat? »

Des informations complexes que l’on peut tristement résumer en un simple visuel:

 

Notre travail a aussi été cité par plusieurs autres médias, notamment:

– Le Monde : Face au Covid-19, l’idée d’une taxation des plus riches fait son chemin dans le monde ainsi que dans cette tribune de l’économiste Nadine Levratto

– Reporterre : Il n’y a pas à choisir entre emploi et écologie

– La Directa (media indépendant Catalan) : Blackrock, dispersar les inversions per concentrar el poder

On retrouvera également une interview de Maxime Combes dans Brain magazine

ILS/ ELLES NOUS SOUTIENNENT

Qu’elles soient issues de la sphère politique, du monde associatif, des ONG ou des médias, de multiples personnalités ont relayé notre campagne. Certaines nous ont même déclaré vouloir travailler de concert avec l’équipe d’Allô Bercy? pour organiser une mobilisation citoyenne sur le sujet. Nous emploierons les semaines à venir pour étoffer ces liens et travailler, ensemble, à une victoire pour la conditionnalité des aides publiques.

Petit aperçu non exhaustif (cliquer pour agrandir) :

ON A BESOIN DE VOUS !
Grâce à votre soutien nous pourrons réaliser un suivi pointu des pratiques des entreprises du CAC40 avec, en point d’orgue, la publication du nouveau rapport #AlloBercy à la fin du mois de mai. Aidez-nous à atteindre notre nouvel objectif : 20 000 € pour lancer véritablement l’offensive pour la transparence.
Soutenez Allô Bercy !
Vous souhaitez soutenir plus globalement notre journalisme indépendant d’intérêt général? Si ce n’est pas déjà le cas, devenez lectrice ou lecteur solidaire !
Don avec reçu fiscal
Don sans reçu fiscal

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :