Sample Page

Combler le fossé numérique pour mettre fin à la pauvreté en Amérique latine et dans les Caraïbes .(Publié le 20 oct.2020)

Combler le fossé numérique pour mettre fin à la pauvreté en Amérique latine et dans les Caraïbes .(Publié le 20 oct.2020)
octobre 20
05:18 2020

Carlos Felipe Jaramillo, Vice-président de la Banque mondiale pour l’Amérique latine et les Caraïbes


L’économie numérique, la connectivité et les possibilités offertes par le travail à distance sont apparues comme un abri contre les effets dévastateurs de la pandémie Covid-19 pour de nombreux secteurs sociaux et économiques d’Amérique latine et des Caraïbes. Mais tout le monde n’a pas accès à de telles protections.


L’accès à Internet haut débit est inférieur à 50% dans la région, ce qui conduit à l’exclusion numérique et à des opportunités limitées pour beaucoup. On parle des «pauvres du numérique» depuis un certain temps. En ces temps de Covid-19, cela signifie que des millions de personnes – beaucoup trop – n’ont pas accès à de nombreux avantages, notamment des opportunités d’emploi à distance, des services financiers, une éducation en ligne et une formation professionnelle.

La nature du travail change et certaines tendances persisteront même après la pandémie. Les plateformes numériques, par exemple, offrent des opportunités auparavant inimaginables pour les professionnels, les prestataires de services, les travailleurs indépendants et les petits producteurs et commerçants des communautés rurales. Outre le marché intérieur, il existe d’énormes possibilités pour offrir des produits et des services sur le marché international.Cependant, monter à bord du train de l’économie numérique nécessitera une connectivité accrue. Le récent rapport de la Banque mondiale Going Viral: Covid-19 et la transformation accélérée des emplois en Amérique latine et dans les Caraïbes  souligne l’importance vitale de développer considérablement l’accès à Internet et la pénétration de la téléphonie intelligente dans le nouvel environnement de travail. Malheureusement, notre région est en retard sur les autres dans le monde. C’est une fracture numérique qui exacerbe les inégalités plutôt que de promouvoir l’égalité.

Les défis qui doivent être relevés immédiatement comprennent la réduction de cet écart, la promotion du développement du capital humain et la création d’opportunités sur le marché du travail de l’avenir pour l’énorme masse de travailleurs de l’économie informelle, qui a été durement touchée par la pandémie.

Chaque année depuis 1993, nous célébrons la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté le 17 octobre. C’est une bonne occasion de mettre en lumière les défis de cette nouvelle forme d’exclusion. Ceci doit être résolu de toute urgence pour une croissance inclusive dans la région – une croissance qui offre des opportunités pour tous et une sortie de la pauvreté pour les secteurs les plus vulnérables.

La pandémie a eu un impact énorme sur l’Amérique latine, avec une baisse prévue de 7,9% du PIB régional en 2020. Quelque 25 millions d’emplois pourraient disparaître. En termes de pauvreté, nous avons perdu une grande partie des gains réalisés au cours des deux dernières décennies. Selon nos estimations, qui sont incluses dans le récent rapport semestriel  The Cost of Staying Healthy , plus de 50 millions de personnes pourraient retomber dans la pauvreté cette année. C’est un scénario franchement sombre, aggravé par la capacité budgétaire limitée dont disposent aujourd’hui les pays de la région.

 

Tout le monde connecté 

La création d’emplois est le moyen le plus efficace d’éliminer la pauvreté. Il est donc essentiel de revigorer les économies de la région face à la reprise postpandémique. Cela nécessite de promouvoir la production, le commerce et la fourniture de services, dont la plupart sont déjà basés sur le numérique.

Cependant, pour profiter des opportunités de croissance dans de nombreux secteurs économiques, nous devons promouvoir l’innovation, améliorer la productivité et – surtout – stimuler l’inclusion numérique. Les ventes via les plateformes de commerce électronique, les services en ligne et la survie de milliers de petites et moyennes entreprises pendant la phase de distanciation sociale ont été rendues possibles par l’accès à Internet dans des millions de ménages.

Beaucoup d’autres doivent être connectés, et nous travaillons dur pour y parvenir. La Banque mondiale a approuvé un programme de 94 millions de dollars américains en juin pour soutenir la transformation numérique et l’inclusion dans les Caraïbes. De plus, un projet d’accélération numérique d’un montant de 60 millions de dollars américains a été récemment approuvé pour Haïti. Au Brésil, nous conseillons le gouvernement sur l’enregistrement des travailleurs informels grâce à l’utilisation de systèmes d’identité numérique pour leur permettre de recevoir une aide financière. La phase de reconstruction dans nos pays nécessitera davantage de programmes comme ceux-ci.

Pendant l’urgence, les gouvernements de la région doivent utiliser efficacement des ressources limitées. Une assistance directe aux secteurs les plus vulnérables sera probablement nécessaire pendant un certain temps, mais il sera également essentiel de ramener la dette publique à des niveaux soutenables. Ces priorités concurrenceront les investissements nécessaires pour créer des emplois et développer l’infrastructure nécessaire à la reconstruction des économies, ainsi que le soutien nécessaire pour améliorer la connectivité Internet et l’accès au haut débit.

Les avantages seront à la fois immédiats et à long terme. Garantir un meilleur accès à Internet pour tous équivaut à multiplier les opportunités d’éducation, de formation et d’emploi pour la population. En d’autres termes, il dotera la population de plus d’outils pour relever les énormes défis de l’avenir.

Carlos Felipe Jaramillo  est le vice-président de la Banque mondiale pour l’Amérique latine et les Caraïbes


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Share

About Author

Gérard Dorwling-Carter

Gérard Dorwling-Carter

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Write a Comment

Fania All Stars – Catalina la O

L’amour un océan sans fonds ni rivage…

Archives

ut commodo risus elit. lectus in Donec felis risus. ultricies