ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Le Covid-19 fracture durablement les économies de la planète.

décembre 14
21:28 2021
Temps de lecture : 2 minutes

 

 

Selon un récent  rapport de l’Organisation internationale du travail 

Il en résulte que les  pays en développement sont ceux qui subissent le plus les effets de la pandémie du fait  du

nombre d’heures de travail perdues

 et d’un manque de vaccination qui à un effet sur l’emploi, 

que ce soit en maintien ou en création de postes. 

 

La pandémie de Covid-19 a plongé 114 millions de personnes dans l’inactivité et le chômage

 

La vaccination de quatorze personnes, lors du deuxième trimestre 2021, représente l’équivalent d’un emploi à temps plein. 

 

« 34,5 % de la population mondiale était entièrement vaccinée début octobre,

 il existe des différences considérables entre les pays

 à revenu élevé, 59,8 % [des habitants] vaccinés,

et ceux à faible revenu, à1,6 % ». 

 

Une étude rendue publique par l’Unicef, révèle que 

les pays du G20 ont reçu quinze fois plus de doses de vaccin par habitant que les pays d’Afrique subsaharienne. 

 

La vaccination se fait de façon différenciée, selon

 les régions 

et selon les catégories. 

 

« Les jeunes, 

les jeunes femmes en particulier, les personnes peu qualifiées, 

continuent de faire face à des déficits de plus en plus importants en matière d’emploi,

 et les pays à revenus intermédiaires sont toujours à la traîne », note l’OIT.

 

L’écart de productivité s’accroît entre

les économies en développement 

et les économies avancées.

 

 Et il faut noter que  les économies  avancées voient se creuser les écarts entre 

les petites entreprises qui ont connu une baisse plus importante du nombre d’heures travaillées 

Et les entreprises plus grandes qui résistent mieux à la crise. 

 

sont  beaucoup moins touchées par les effets de la pandémie. 

les entreprises les plus productives 

et les personnes avec des revenus élevés 

« En 2020, un travailleur dans un pays à revenu élevé a produit en moyenne 17,5 fois plus qu’un travailleur d’un pays à faible revenu », note  le rapport. 

 

La pandémie de Covid-19 coûte cher à l’économie mondiale. 

« L’emploi global a diminué de 112 millions de postes en 2020 par rapport à 2019.

 Et les 32 millions d’emplois créés chaque année ne l’ont pas été à cause de la pandémie. 

 

La pandémie aurait  coûté 144 millions d’emplois au total, un chiffre supérieur à celui que nous avions avancé début 2021 », énonce  l’économiste Stefan Kühn, qui ajoute  qu’il est encore impossible de disposer de statistiques précises sur les pertes d’emplois dues à la non-vaccination. 

 

Il est aussi difficile de prédire

 ce que sera le développement de la pandémie,

 de prévoir l’évolution du marché du travail, en fonction de nouvelles éventuelles périodes de confinement », confie Stefan Kühn.

 

Toutefois pour l’OIT, un  scénario de « vaccination équitable » au quatrième trimestre 2021

 permettrait aux pays à faible et moindre revenu de « réduire considérablement leurs pertes en heures de travail ».


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANTILLA EN VENTE CETTE SEMAINE N° 2001

Biguine Jazz Collective. Come together dès Beatles

Abonnez-vous à notre newsletter

%d blogueurs aiment cette page :