ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Lettre aux instituteurs et aux institutrices (1888) de Jean Jaurès

Lettre aux instituteurs et aux institutrices (1888) de Jean Jaurès
novembre 02
07:05 2020

Repéré sur le Facebook da la professeure Elisabeth LANDI
Voici l’extrait qui sera lu lundi dans les établissements scolaires:

«Vous tenez en vos mains l’intelligence et l’âme des enfants ; vous êtes responsables de la patrie. Les enfants qui vous sont confiés sont Français et doivent connaître la France, sa géographie et son histoire: son corps et son âme. Ils seront citoyens et ils doivent savoir ce qu’est une démocratie libre, quels droits leur confèrent, quels devoirs leur impose la souveraineté de la nation. Enfin ils seront hommes, et il faut qu’ils sachent quel est le principe de notre grandeur: la fierté unie à la tendresse. Il faut qu’ils puissent se représenter à grands traits l’espèce humaine et qu’ils démêlent les éléments principaux de cette œuvre extraordinaire qui s’appelle la civilisation. Il faut leur montrer la grandeur de la pensée ; il faut leur enseigner le respect et le culte de l’âme en éveillant en eux le sentiment de l’infini qui est notre joie, et aussi notre force.

Il faut que le maître lui-même soit tout pénétré de ce qu’il enseigne. Il faut qu’il se soit émerveillé tout bas de l’esprit humain. Alors, et alors seulement, lorsque par la lecture solitaire et la méditation, il sera tout plein d’une grande idée et tout éclairé intérieurement, il communiquera sans peine aux enfants la lumière et l’émotion de son esprit. Ah! Vous serez plus que payés de votre peine, car vous sentirez la vie de l’intelligence s’éveiller autour de vous.

Les enfants ont une curiosité illimitée, et vous pouvez tout doucement les mener au bout du monde. Lorsque vous leur aurez parlé des grandes choses qui intéressent la pensée et la conscience humaine, vous aurez fait sans peine en quelques années œuvre complète d’éducateurs. Dans chaque intelligence il y aura un sommet, et, ce jour-là, bien des choses changeront».

https://www.lumni.fr/video/laquo-lettre-aux-instituteurs-et-institutrices-raquo-de-jean-jaures%23

Parce que l’histoire, c’est de la contextualisation et que la lecture de cette lettre dans les établissements scolaires devrait avant nous interroger.

Demain, la lecture de la lettre de Jaurès aux instituteurs constituera, avec la minute de silence, le point d’orgue de l’hommage à Samuel Paty, dans nos établissements scolaires.
quelques brèves informations?de la part d’Eric Anceau

1) Au moment où il rédige et publie cette lettre (1888), Jean Jaurès n’est pas encore socialiste. Il est républicain opportuniste et grand admirateur de Jules Ferry dont les lois scolaires ont été votées au début de la décennie (1881-1882).

2) À 29 ans, il est maître de conférences en philosophie à la faculté de Toulouse, collaborateur de la Dépêche et député depuis que son Tarn natal l’a envoyé à la Chambre, en 1885.

3) Il n’est pas un « pur produit de la méritocratie républicaine » comme on le lit parfois… d’abord parce que l’expression est anachronique et exagérée, ensuite parce qu’il commence sa scolarité sous l’Empire, enfin et surtout parce qu’il appartient à la moyenne bourgeoisie.

4) Ce qui est vrai en revanche c’est qu’il est repéré par un inspecteur général pour ses dons exceptionnels, qu’il est reçu à l’ENS puis 3e à l’agrégation de philosophie…

5) La lettre que nos collègues vont devoir lire et expliquer est complexe pour des collégiens… Il faut faire ressortir trois éléments.

6) Elle doit d’abord être replacée dans le contexte de la jeune République, de la perte de l’Alsace-Moselle et de la construction de l’école républicaine…

7) Elle est un hommage magnifique aux enseignants et à l’école dont la mission est grandiose : former des citoyens, des républicains, des hommes, en apprenant aux enfants à se défier des croyances et de l’obscurantisme et, pour cela, à lire, à réfléchir par eux-mêmes.

8)Au passage, une remarque, le masculin vaut universel. Les institutrices, les femmes, les petites filles ne sont évidemment pas oubliées.
Mais à l’époque on est très loin de l’écriture inclusive !!!

9) Ce que Jaurès veut faire triompher ce sont les Lumières, la République, la nation et les valeurs d’émancipation dont elles sont porteuses.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

publiez vos ANNONCES Légales

Consultez les annonces légales

ANTILLA N°2013 – février 2023

Consultez la newsletter de AMI !

archives

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR