ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

Pourquoi la Terre pourrait devenir inhabitable en 2500 ?

octobre 09
18:29 2021
Temps de lecture : 5 minutes

Nathalie Mayer

Journaliste

Cela fait désormais plus de 30 ans que 2100 représente pour les politiques, une sorte d’horizon lointain lorsqu’il s’agit de se projeter sur une Terre qui se réchauffe. Mais l’échéance se rapproche désormais dangereusement. Les enfants nés en 2021 n’auront même pas 80 ans à la fin de ce siècle. Alors, il est sans doute temps d’aller voir ce qui les attend au-delà. Et ce qu’une équipe internationale nous révèle aujourd’hui sur cet au-delà n’a rien de réjouissant. D’ici 2500, la Terre pourrait tout simplement devenir… inhabitable !

Avez-vous déjà remarqué que beaucoup des études scientifiques sur le réchauffement climatique anthropique en cours ne se projettent pas au-delà de la fin de ce siècle ? Les rapports du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) tentent de nous montrer la voie à suivre d’ici 2100 pour nous maintenir dans les limites de l’Accord de Paris. Pendant que l’évaluation publiée par les Nations unies des contributions déterminées au niveau national – les fameuses NDCs dont nous reparlerons bientôt à l’occasion à la COP26, la Conférence des Parties, une conférence dédiée aux changements climatiques – souligne que les promesses actuelles des gouvernements du monde nous emmènent vers un réchauffement de +2,7 °C à l’horizon 2100.

AhRV4x-U_x96.jpg

Ed Hawkins

@ed_hawkins

Choices at COP26

E_Kek_rXMAk8X0e.png

Pourtant, aujourd’hui, 2100 n’est plus très loin. Nos enfants y arriveront peut-être. Et leurs enfants certainement. C’est pourquoi les chercheurs appellent les décideurs politiques à intégrer à leurs plans de lutte contre le réchauffement climatique et d’adaptation aux changements liés, les projections qui regardent déjà au-delà de la fin de ce siècle.

0c5a239d87_50181391_rechauffement-climatique-2500.jpg

<img src= »https://cdn.futura-sciences.com/buildsv6/images/mediumoriginal/0/c/5/0c5a239d87_50181391_rechauffement-climatique-2500.jpg » class= »img-responsive » alt= »Les chercheurs pr&eacute;sentent les anomalies de temp&eacute;ratures et les niveaux de la mer projet&eacute;s jusqu&rsquo;en 2500 selon trois sc&eacute;narios. &copy; Lyon et al., 2021″ title= »Les chercheurs pr&eacute;sentent les anomalies de temp&eacute;ratures et les niveaux de la mer projet&eacute;s jusqu&rsquo;en 2500 selon trois sc&eacute;narios. &copy; Lyon et al., 2021″>

Les chercheurs présentent les anomalies de températures et les niveaux de la mer projetés jusqu’en 2500 selon trois scénarios. © Lyon et al., 2021 

Quel réchauffement climatique après 2100 ?

Une équipe de chercheurs canadiens et britanniques s’est penchée sur la question. Ils proposent ainsi des projections modélisant jusqu’en 2500 des scénarios d’atténuation faible (RCP6.0), moyenne (RCP4.5) et élevée (RCP2.6). Ce dernier scénario correspondant à une limitation du réchauffement climatique « bien en dessous de +2°C ». Les chercheurs ont également travaillé sur la répartition de la végétation et sur le stressthermique et les conditions de croissance que rencontreront les principales plantes cultivées à ce jour dans le monde pour nourrir la planète. Pour évaluer les défis environnementaux auxquels seront confrontés nos enfants et petits-enfants à partir du XXIIe siècle.

Première mauvaise nouvelle, même si on pouvait s’en douter : le réchauffement ne s’arrêtera pas en 2100. C’est pire, bien sûr, pour les scénarios RCP6.0 et RCP4.5. Les zones adaptées à certaines cultures se réduisent et se déplacent vers les pôles. Certaines régions aujourd’hui connues pour la richesse de leur écosystème sont menacées de devenir stériles. Le bassin amazonien, par exemple. Et certaines régions de la planète deviennent même inhabitables tant la chaleur sera pesante.

123464ea4d_50181395_projection-rechauffement-amazonie.jpg