ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Une enquête cite le manque de confiance parmi les raisons de l’hésitation à la vaccination à Sainte-Lucie

Une enquête cite le manque de confiance parmi les raisons de l’hésitation à la vaccination à Sainte-Lucie
January 19
19:17 2022
Temps de lecture : 2 minutes

Une enquête menée dans six pays des Caraïbes, dont Sainte-Lucie, a révélé que le choix individuel et le manque de confiance sont les principaux facteurs qui alimentent la réticence à la vaccination contre la COVID-19 dans ce pays.

L’UNICEF et l’USAID ont chargé Caribbean Development Research Services Inc (CADRES) de mener l’enquête à Sainte-Lucie, à la Barbade, à la Dominique, à la Grenade, à Saint-Vincent-et-les Grenadines et à Trinité-et-Tobago en octobre et novembre 2021.

Il a exploré l’étendue et les raisons de l’hésitation au vaccin COVID-19 et si quelque chose peut changer l’esprit de ceux qui hésitent à prendre les vaccins.

La partie Sainte-Lucie de l’enquête impliquait une interaction en face à face avec 800 participants, répartis uniformément entre hommes et femmes et trois tranches d’âge.

Selon le document, 54% ont déclaré être parents. La majorité avaient un emploi, avaient une éducation de niveau secondaire et 11 % ont déclaré être au chômage à cause de la COVID-19.

Les répondants ont cité la méfiance due à la vitesse de développement des vaccins et l’incertitude sur les effets à long terme comme raisons de l’hésitation précoce.

Mais faire plus de recherches et parler à un médecin sont apparus comme les principaux facteurs qui ont changé d’avis.

Lorsqu’on leur a demandé si leur opinion sur la prise d’un vaccin avait changé au fil du temps, 62% des personnes non vaccinées ont répondu non, bien que 21% aient déclaré qu’elles étaient désormais plus enclines à se faire vacciner.

Mais dix-sept pour cent ont dit qu’ils étaient moins enclins à le faire.

En outre, l’enquête a révélé que les personnes interrogées s’appuyaient principalement sur les réseaux sociaux et les recherches personnelles sur Internet pour éclairer leur décision de rester non vaccinés.

Les auteurs du document recommandent que les stratégies de communication répondent aux préoccupations critiques, ciblent le profil démographique des non-vaccinés et affinent l’utilisation de personnalités non gouvernementales et d’influenceurs.

L’enquête a également indiqué que le suivi de la vaccination était nécessaire pour déterminer si les stratégies fonctionnaient.

Jusqu’à présent, Sainte-Lucie n’a atteint qu’une couverture vaccinale complète de 27,7 parmi sa population malgré les appels passionnés du Premier ministre Philip J. Pierre et d’autres responsables au milieu d’une cinquième vague de COVID-19 qui a inondé l’île d’une forte augmentation sans précédent des cas de virus. .


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Share

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Write a Comment

Laissez votre commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Téléchargez des extraits du mensuel de Mai, en vente à partir de mardi ou par abonnement.

MAI, LE MOIS DE TOUS LES PATRIMOINES…

Les Journées du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) Antilles-Guyane Deuxième Édition du 11 au 15 mai 2022 en Martinique

La Maison d’Edouard Glissant : nouvelle maison labellisée « Maison des illustres » en Martinique

A VENIR EN JUIN…

POur la réalisation de vos spots pub…et bien plus

UN “MARCHÉ D’ART” EN SOUTIEN AUX ARTISTES ORGANISÉ PAR LA FONDATION CLÉMENT

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d bloggers like this:
Antilla1

FREE
VIEW