ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

Océanographie : « Pourquoi la mer et les océans sont-ils salés ? », se demande Élie (9 ans)

mai 03
04:56 2021
Temps de lecture : 4 minutes
20 Minutes avec The Conversation
  • Le sel de la mer provient d’un mélange de sels minéraux arrachés des roches et de gaz émis par les volcans et les chaînes de montagnes sous-marines, selon notre partenaire The Conversation.
  • Il y a donc dans l’océan du sodium (Na) et du chlore (Cl) et la combinaison des deux forment du chlorure de sel « NaCl », c’est-à-dire le sel que l’on consomme.
  • L’analyse de ce phénomène a été menée par Guillaume Paris, géochimiste et chargé de recherche CNRS au Centre de recherches pétrographiques et géochimiques de Nancy.

Les océans sont salés pour une raison bien simple : il y a du sel dedans ! Dans un litre d’eau de mer, il y a environ 35 grammes de sel. Une vraie recette de cuisine… Et pourtant, j’ai beau regarder la mer ou l’océan, je ne vois rien… peut-être des algues, du sable, mais je ne vois pas de sel. Mais pourquoi ne le voit-on pas ? De quoi est composé ce sel ? Et d’abord, d’où vient-il ?

Le sel de la mer provient d’un mélange de deux sources : les sels minéraux, arrachés des roches, et les gaz émis par les volcans et les dorsales (les chaînes de montagnes sous-marines). Les sels minéraux sont des éléments chimiques présents dans les roches et qui se retrouvent dans l’eau. Qu’est-ce qu’un élément chimique ? C’est un type d’atome particulier. Les atomes sont les briques qui composent toutes les choses qui nous entourent : les roches, les plantes, l’air, les animaux, tes parents, toi aussi, l’ordinateur ou le téléphone sur lequel tu lis ce texte.

VIDEO : Comprendre l’expansion des fonds océaniques (Larousse/Youtube 2020)

Par exemple, les roches calcaires contiennent trois types d’éléments chimiques différents : du calcium, que les chimistes notent « Ca », du carbone « C » et de l’oxygène « O ». Certaines roches formées par le refroidissement des magmas (comme les granites) ou de la lave qui s’écoule des volcans (comme les basaltes), contiennent entre autres un élément qui s’appelle le sodium, que les chimistes notent « Na ».

Les gaz émis par les volcans rendent les eaux de pluie acides. C’est notamment le cas du dioxyde de carbone, le CO2 qui forme dans l’eau un acide que l’on appelle l’acide carbonique. Alors quand ces eaux entrent en contact avec les roches, elles les attaquent, elles en dissolvent une partie.

À toi de faire tes expériences

Tu peux faire l’expérience, par exemple dans ta salle de bains. Si tu vois des taches blanches apparaître sur les robinets ou la paroi de ta douche, c’est souvent du calcaire, comme dans les roches du même nom ! Verse un peu de vinaigre dessus et tu les verras disparaître. L’acide carbonique agit donc de la même façon que le vinaigre sur les roches, calcaires, granites ou basaltes. On dit alors que les roches sont altérées. Elles deviennent plus fragiles et perdent certains éléments. Ces éléments, dont le sodium, le calcium ou le magnésium, coulent avec l’eau de pluie jusqu’aux rivières puis à l’océan.

Par ailleurs, les volcans libèrent d’autres gaz comme le chlore, noté « Cl », qui lui aussi s’accumule dans l’océan. Il y a donc dans l’océan du sodium, Na, et du chlore, Cl, et la combinaison des deux forment du chlorure de sel « NaCl », le sel, celui que l’on mange ! On peut trouver aussi d’autres éléments dans le sel de mer : comme du calcium ou du magnésium.

Des marais salants à Noirmoutier avec des tas de sel blancs © Patrick Despoix/Wikimedia, CC BY-SA

Mais alors pourquoi ne le voit-on pas, ce sel ? Parce que dans l’eau, ces éléments sont dissous ! Tu peux faire deux expériences. D’abord, tu peux fabriquer de l’eau de mer à la maison. Prends 100 millilitres d’eau du robinet. Goûte-la : elle n’est pas salée. Prends 3,5 g de sel et mets-le dans l’eau, mélange bien. Au bout d’un moment, tu ne verras plus rien. Les cristaux de sel sont dissous, et l’eau est devenue salée.

À l’inverse, si tu prends de l’eau de mer et que tu la laisses s’évaporer, en la mettant au soleil par exemple, tu verras se former des cristaux. Tu peux les goûter : ils seront salés. Ce sont les cristaux de sel, le fameux NaCl, qui se sont reformés. Ce processus d’évaporation pour récupérer le sel, c’est ce que font les humains dans les marais salants.

 

 

Parfois, de grandes quantités d’eau de mer s’évaporent naturellement et forment d’énormes quantités de sel, tellement énormes que les dépôts de sels constituent des roches, qu’on appelle évaporites. Par exemple, en Lorraine, les grandes formations de sel viennent d’un océan qui existait il y a plus de 200 millions d’années. Les mines de sels, qui exploitent ces évaporites, fournissent du sel qu’on peut utiliser pour manger ou pour mettre sur les routes en hiver.

Voilà, Élie, maintenant tu sais pourquoi l’océan est salé !

Cette analyse a été rédigée par Guillaume Paris, géochimiste et chargé de recherche CNRS au Centre de recherches pétrographiques et géochimiques de Nancy, Université de Lorraine.
L’article original a été publié sur le site de The Conversation.

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :