Le ministère de la Justice marocain a annoncé que le roi Mohammed VI, qui prend de nombreuses mesures, en cette période de crise sanitaire du coronavirus, avait accordé sa grâce royale à 5654 prisonniers.

 

Les grâces ont été accordées par mesures sanitaires et humaines

« Dans le cadre de l’attention constante octroyée par Sa Majesté, que Dieu L’assiste, à ses sujets détenus dans les établissements pénitentiaires et de réhabilitation, Amir Al Mouminine (le Commandeur des croyants, ndlr) a accordé Sa Grâce royale au profit de 5.654 détenus », peut-on lire dans le communiqué du ministère de la Justice. Le roi Mohammad VI a décidé de libérer 5654 détenus, sur base de critères objectifs, prenant en compte l’âge des prisonniers, la raison de leur incarcération, l’évolution de la peine, la santé des détenus, la durée de condamnation et tout autre « critère humain ».
Le but de cette opération est de désengorgée les prisons afin d’endiguer au maximum la propagation du coronavirus et de renforcer la protection des détenus au sein des établissements pénitentiaires. Le ministère de la Justice « fait savoir que compte tenu des circonstances exceptionnelles associées à l’état d’urgence sanitaire et des précautions qu’il impose, ce processus sera exécuté par étapes successives », comme le souligne Maroc Diplomatique.