ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

FEMMES ET MINORITÉS DANS LE COVID,SONT LES PLUS OUBLIÉES DE LEURS POLITIQUES PUBLIQUES.

FEMMES ET MINORITÉS DANS LE COVID,SONT LES PLUS OUBLIÉES DE LEURS POLITIQUES PUBLIQUES.
février 08
05:05 2021
Temps de lecture : < 1 minute

De par la pandémie, les inégalités économiques touchent encore plus durement les femmes et les minorités. Ces populations représentent celles qui sont à la fois les plus précarisées et les plus présentes dans les secteurs soit frappés d’interdiction, soit exposés au virus.


740 millions de femmes dans le monde, travaillent dans le secteur informel, un secteur où les effets de la pandémie ont été particulièrement sensibles puisqu’il s’agit souvent de services à la personne. Le revenu de ces femmes a reculé de 60 % en 2020. Le résultat est que 112 millions de femmes parmi les plus pauvres ont perdu revenus ou emplois.

Les femmes sont « surreprésentées dans les métiers les plus précaires et les moins bien rémunérés », mais aussi dans les emplois à temps partiel.

Cela est particulièrement vrai pour les mères isolées qui travaillent deux fois plus à temps partiel que les mères en couple. Ces femmes, en France, se sont les plus présentées au Secours catholique, cette année 2020. Cette question de la pauvreté féminine est « l’angle mort des politiques publiques » ; voir le manque de 350 000 places de crèches en France, alors que le gouvernement n’en a ouvert que 4 260 depuis 2018. En Martinique, la pandémie a frappé durement bien plus les femmes et les migrantes.

Newsletter GRS


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :