ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

L’Herboristerie Créole primée aux Trophées de l’agroécologie 2021/2022

L’Herboristerie Créole primée aux Trophées de l’agroécologie 2021/2022
août 23
01:18 2022

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, avec le soutien du Crédit agricole, organise les   « Trophées de l’agroécologie » depuis 2012. L’objectif du concours des Trophées de l’agroécologie est de valoriser les exploitants qui mettent en œuvre des démarches innovantes, individuelles ou collectives, et s’engagent dans une agriculture respectueuse de l’environnement. L’Herboristerie Créole est lauréate au niveau régional des Trophées de l’Agroécologie et a reçu la mention spéciale du jury du prix de l’innovation lors du concours des Trophées de l’agroécologie édition 2021-2022. La remise des Trophées s’est tenue au LEGTA de Croix-Rivail.

SOPHIE BOUYER Directrice de la DAAF de Martinique

Fabrication et innovation locale. L’Herboristerie Créole située au nord de la Martinique, est une entreprise familiale et artisanale créée en 2012 par Séverine et Rémi Asensio.  Les époux fondateurs avaient pour dessein de faire vivre les savoirs et pratiques traditionnels locales héritées de leurs grand-mères afin de produire des plantes médicinales et des cosmétiques créoles. L’atout de l’entreprise est la somme des compétences du couple qui permettent à l’Herboristerie Créole de maîtriser toute la chaîne de production. Rémi Arsensio est agronome et responsable des cultures, Séverine Arsensio est diplômée en chimie-cosmétique, est responsable du laboratoire où elle assure la production de tisanes, infusions, épices, huiles et autres préparations. Une équipe qui s’est renforcée par l’embauche d’une laborantine et d’un apprenti. Située sur la commune du Gros-Morne, l’entreprise innove dans un secteur naissant dans l’île, sont cultivées sur leur exploitation, des plantes aromatiques et médicinales et concentrent toutes les étapes de production, de transformation et de commercialisation. Sur l’exploitation certifiée en agriculture biologique, tout est mis en œuvre pour respecter l’environnement, le jardin créole est organisé en jardin-forêt d’une surface de deux hectares. L’écosystème y est très diversifié, poussent ensemble des plantes aromatiques et médicinales, des épices, des arbres fruitiers et des fleurs tropicales ornementales.

Photo de groupe Remise de Prix d u Trophée de l’Agroécologie

Une production axée sur des techniques agroécologiques.  L’exploitation est certifiée Bio depuis 2014, les co-gérants s’investissent dans une démarche « zéro déchet » et de préservation de la biodiversité sur leurs terres. La fertilisation du sol est assurée par le paillage naturel à base de noix de coco, de déchets verts produits sur l’exploitation. Pour le compost, les producteurs ont majoritairement recours au compost du jardin-forêt. Des haies sont plantées en bordure de l’exploitation et la rivière qui l’alimente est régulièrement analysée pour contrôler son impact sur la flore.


Les avis


 Rémi Arsensio Co-gérant de l’Herboristerie Créole.

REMY ARSENSIO CO_GERANT HERBORISTERIE CREOL

« L’Herboristerie créole est lauréate au niveau régional et forte de cette reconnaissance régionale nous avons pu présenter notre candidature au niveau national et on termine deuxième au niveau national dans le prix de l’innovation. Donc nous avons présenté notre entreprise dans le  cadre de ce prix de l’innovation puisque cela nous semblait évident puisque depuis notre création nous sommes toujours dans l’innovation. C’est ce qui a fait l’étincelle de notre démarche entrepreneuriale. On est toujours dans ce principe de nous remettre en cause, à chercher des nouveautés, à trouver de nouvelles pratiques culturales, nouveaux types de produits à développer, de nouvelles façon à présenter les choses. Malheureusement nous n’avons pas gagné la récompense financière, il aurait fallu finir numéro un au niveau national. Mais c’est encourageant pour nous, ça prouve qu’on est sur une voie reconnue, ça nous donne plus de force pour pouvoir continuer et se dire qu’on est sur la bonne voie. On commence à avoir une certaine expérience et de la notoriété puisque cela va faire dix ans qu’on a créé notre activité. De gagner ce concours ça nous donne envie de repousser nos imites et de relever notre niveau de travail. On est dans un domaine où l’on vise l’excellence à tous les niveaux, on met beaucoup de cœur pour que tout soit fait du mieux possible avec un niveau de qualité irréprochable, hygiène, respect de l’environnement et des consommateurs. Et donc on ne récolte que le meilleur du jardin.

 

 

 

Jean-Christophe AVENEL responsable du pole agri culture au Crédit-Agricole Martinique Guyane

Jean-Christophe AVENEL, responsable du pôle agriculture au Crédit-Agricole Martinique Guyane.

Nous sommes partenaires de la manifestation depuis 2012 au niveau national et effectivement les candidatures en outremer et singulièrement en Martinique sont rares, c’est une opportunité d’avoir celle de Monsieur et Madame ARSENSIO pour l’Herboristerie Créole. Nous sommes donc présents pour la remise de prix. On a participé au jury qui a validé la candidature de Monsieur Arsensio. A notre niveau c’est une action qui s’inscrit dans notre projet d’entreprise dans cette Transition Agroécologique, on n’est pas les seuls c’est vraiment une dimensions mondiale aujourd’hui de faire cette transition et donc le Crédit Agricole souhaite jouer pleinement son rôle dans cette transition.

 

Sophie Bouyer, Directrice de DAAF de Martinique.

Je suis très fière et très satisfaite de remettre ce trophée de l’Agroécologie à Monsieur Arsensio, c’est un trophée régional mais également un trophée national. On a souhaité marquer cet événement, c’est une satisfaction par rapport à l’exploitation de monsieur Arsensio au niveau environnemental, mais c’est aussi une satisfaction en tant qu’autorité académique puisque le Legta de Croix-Rivail a participé activement à ce projet notamment à son évaluation. C’est un projet qui a été confié aux Licence Professionnelle Agriculture Biologique. Je trouve que c’est vraiment la synergie des jeunes avec les exploitations qui fonctionnent. Je ne peux qu’encourager les équipes et le lycée d’aller dans ce sens là, confronter des jeunes avec des agriculteurs en activité c’est aussi une des façons de monter la réalité du travail et aussi de leur donner envie de s’installer et puis de créer eux-même leur propre exploitation en montrant qu’on peut avoir des projets sur circuits courts sur des productions sur peu d’hectares et ça peut fonctionner.

 

Virginie MICHEL

Virginie MICHEL, Enseignante d’agronomie au LEGTA de Croix-Rivail.

« Je suis référente des Licences Professionnelles de l’EPL de Croix-Rivail et référente Enseigner à Produire Autrement : Transition Agroécologique. Au niveau du service formation développement de la DAAF ils m’ont annoncé qu’il y avait un agriculteur martiniquais qui se présentait enfin aux Trophées de l’agroécologie. L’opportunité s’est présentée avec les époux Arsensio, et donc c’est avec plaisir que nous avons répondu favorablement. Surtout qu’il y a une partie importante où les étudiants de Licence ABCD doivent donner leur avis et une notation sur le projet et l’innovation. L’innovation était bien là, parce que ça partait de la production jusqu’à la transformation et la commercialisation sous des formes intéressantes. Ils voient la transition agroécologique pour aller vers l’agriculture biologique. C’est un exercice qui a été très porteur pour eux car ça leur a permis de se connaître et de travailler ensemble sur un dossier concret en début d’année. Ça leur a permis d’avoir un prix spécial aussi parce que dans toutes les régions de France la seule ou il y a eu des étudiants qui ont participé de manière active, et cela leur a permis d’avoir un trophée spécial.

 

 

 

Elmira Sébastien

Elmira Sébastien, étudiant Licence Professionnelle ABCD

On a pu faire une analyse et évaluer l’exploitation de l’herboristerie créole, notre classe a été contente de travailler sur le projet de cette exploitation agricole car cela nous a permis d’associer théorie et pratique notamment au niveau du déploiement des techniques d’innovation et d’agroécologie.

 

Article : Stelle Dibandi


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

publiez vos ANNONCES Légales

Consultez les annonces légales

ANTILLA N°2013 – février 2023

Consultez la newsletter de AMI !

archives

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR