ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

Résolution nº 513, adoptée par l’Assemblée nationale, pour l’accès universel, rapide et équitable du vaccin contre le covid-19

Résolution nº 513, adoptée par l’Assemblée nationale, pour l’accès universel, rapide et équitable du vaccin contre le covid-19
décembre 11
02:50 2020
Temps de lecture : 3 minutes

 TEXTE ADOPTÉ n° 513 « Vu l’article 34‑1 de la Constitution,

Vu l’article 136 du Règlement de l’Assemblée nationale,

Considérant que la seule façon d’éradiquer définitivement la pandémie du covid‑19 est de disposer d’un vaccin qui puisse être administré à tous les habitants de la planète, qu’il s’agisse de pays riches ou pauvres, de pays en guerre ou en paix, qu’ils aient pu contribuer ou non à la recherche dans ce domaine ;

Estimant que l’efficacité d’une campagne de vaccination repose sur son universalité et son faible coût voire sa gratuité ;

Considérant que les annonces de financements publics destinés à la recherche et au développement d’outils de diagnostics, de traitements et de futurs vaccins pour endiguer la pandémie de covid‑19 se multiplient depuis le début de la crise ;

Considérant que la recherche‑développement dans le biomédical dépend beaucoup d’investissements publics ou caritatifs, attribués notamment à des entreprises privées ;

Considérant que sans conditions claires, les résultats d’une recherche fondamentale menée par des établissements publics et financée par l’État pourraient bénéficier sans contrepartie aux firmes pharmaceutiques qui souvent en rachètent les droits, développent le candidat et le commercialisent le cas échéant ;

Considérant qu’il n’existe encore aucune quantification des investissements publics alloués chaque année en France à la recherche et au développement dans le domaine biomédical ;

Considérant qu’aucune traçabilité des investissements sur les politiques industrielles pharmaceutiques n’est disponible ;

Considérant que les menaces d’une accessibilité limitée aux futurs produits de santé issus de la recherche et développement publics sont en effet fondées ;

Considérant qu’une transformation de ces pratiques est plus que jamais nécessaire pour que l’allocation d’aides publiques permette une politique ambitieuse et globale de lutte contre l’épidémie, en réponse aux besoins de la population et non à la recherche de profits ;

Proclame que, face à une pandémie, la réalisation d’un vaccin est un défi prioritaire pour la communauté internationale et que l’égalité dans l’accès au vaccin est un droit humain fondamental et imprescriptible ;
Invite le Gouvernement à proposer, au travers de l’Organisation mondiale de la santé, un dispositif adéquat en vue de racheter le brevet du futur vaccin de manière à le rendre accessible à toute l’humanité et, le cas échéant, à indemniser raisonnablement les investissements privés consacrés à sa recherche ;
Propose au Gouvernement d’établir et de transmettre chaque année au Parlement une évaluation chiffrée des politiques publiques menées en matière de recherche et développement dans le domaine biomédical ;
Suggère au Gouvernement d’établir la transparence des aides et financements publics destinés à l’industrie pharmaceutique en rendant effectif l’accès aux données publiques en la matière. »

Commentaire :

 

Il est posé comme postulat que la seule façon d’éradiquer définitivement la pandémie du covid‑19 est de disposer d’un vaccin qui puisse être administré à tous les habitants de la planète et que l’efficacité d’une campagne de vaccination repose sur son universalité.

Donc ils veulent un vaccin universel obligatoire pour tous les habitants de la planète; déjà comment en vertu des règles de la souveraineté et du droit international, la France peut se prononcer et imposer pour les Etats de toute la planète? C’est ridicule et insensé. Et en plus ils veulent indemniser toute les lobbies des biotechnologies qui ont déjà encaissé des Etats des sommes colossales pour mettre au point la thérapie génique avec ses vaccins ARN; c.

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15t0513_texte-adopte-seance#

isolement contraint 26/11/2020 20:09

Les élus demandent davantage de mesures autoritaires profitant du prétexte sanitaire. Un député, Becht, énarque du groupe Agir, relayé par Castex veut un « isolement contraint » des personnes malades et des cas contacts sous sanctions financières.
L’étape d’après, sera-t-elle la construction des goulags?

Becht a été recadré par des médecins hostiles à ces mesures extrêmes, hautement liberticides.

https://www.youtube.com/watch?v=KVRKDU2vQPQ
https://www.youtube.com/watch?v=TglWPr0xTZw
https://www.youtube.com/watch?v=drsciA2IrC4
https://www.wikistrike.com/2020/11/proposition-de-loi-visant-a-rendre-l-isolement-des-personnes-positives-obligatoire-sous-peine-de-sanction.html

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :