ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Catherine Conconne claque la porte du PPM.

Catherine Conconne claque la porte du PPM.
mai 01
01:26 2020

Catherine Conconne claque la porte du PPM.

L’information a éclaté au coeur du confinement,, comme un coup de tonnerre dans un ciel sans nuages par un communiqué du Parti Progressiste Martiniquais:

« Fort-de-France, le 28 avril 2020
LE PPM PREND ACTE DE LA DEMISSION DE CATHERINE CONCONNE
Suite au communiqué du Parti Progressiste Martiniquais du 2 avril 2020 rétablissant la vérité concernant « l’amendement législatif THEOPHILE » portant sur la coopération médicale avec cuba, Catherine CONCONNE a transmis au Parti Progressiste Martiniquais sa lettre de démission.
Réuni en séance le mardi 28 avril 2020 le bureau politique « élargi » à l’unanimité prend acte de cette démission.
Le Parti Progressiste Martiniquais reste fidèle à ses valeurs, valeurs qu’il ne reconnaît plus dans le comportement de Catherine CONCONNE.
Le PPM regrette d’avoir eu à traiter cette question en pleine crise sanitaire.
Le Secrétaire Général du Parti Progressiste Martiniquais Johnny HAJJAR. »

Quelques éléments de compréhension de cette affaire.

Depuis décembre 2015 et sa défaite aux élections de la CTM, SERGE Letchimy nourrit un profond ressentiment à l’égard de Catherine Conconne qu’il considère à tort ou à raison comme l’une des causes majeures de sa défaite.

Pendant un moment il a laissé courir les choses et laissé en demandant à son secrétaire général de s’occuper du dossier Conconne. Ce que ce dernier n’a pu exécuter pleinement ne faisant peut-être pas le poids face à là sénatrice.

Sur ces entrefaites, principales forces vives que Serge Letchimy avaient réunies autour de lui ont pris leurs distances: tour à tour CHomet, Lordinot,Robin, puis plus tard Eadie après une affaire liée à la Semaff.

Dans le même temps le parti a semblé continuer à vivre avec quelques nouveaux venus à la politique, mais jouissant de peu de notoriété. Le secrétaire général ne mobilise guère et le président cherchant ses marques, l’énergie déployée à la tête de la commission parlementaire chlordécone par le député n’ayant certainement pas eu le retour sur investissement escompté.

Et ne voilà t-il pas que deux personnalités sortent nettement du lot: le maire de FdeF Didier Laguerre qui s’affirme de plus en plus dans la difficulté ( le cadeau que l’on croyait empoisonné du bureau du maire de la capitale…) et de plus en plus notre Catherine Conconne que l’on retrouve sur tous les fronts..

Si les élections législatives ont semblé donner un coup de fouet à Serge Letchimy qui en sort bien élu et à même de relancer Ensemble pour une Martinique Nouvelle disparu depuis décembre 2015.

Arrivent les sénatoriales et Catherine Conconne fait une pré-campagne d’enfer pour imposer sa candidature à la candidature. Elle a le soutien d’un certain nombre de caciques comme Rodolphe Désiré et Edouard Delépine. Serge Letchimy se montre très clairement opposé à cette candidature pour des raisons d’obscure sans clairement afficher son positionnement. On connaît la suite : un succès sans conteste de Catherine Conconne.

Depuis, Catherine Conconne ui est une activiste et une grande communicatrice devient une espèce de figure de proue de la politique en Martinique au grand dam de Serge Letchimy qui mobilise ses partisans au sein du parti contre la sénatrice. Et c’est là que commencent une série de vexations et d’humiliations du parti par l’intermédiaire du Secrétaire général et de quelques affidés contre la camarade Conconne coupable …de trop occuper l’espace médiatique !

De sources bien informées, de l’intérieur du PPM, il ressort que cette affaire est préparée e longue date. Et d’aucuns de reprocher à Serge Letchimy de n’avoir Pas joué son rôle de président de parti et plutôt que d’exercer exercer son droit d’arbitrage, d’avoir laissé les choses se détériorer au détriment du parti.

Et maintenant ? Le PPM va entrer dans une phase très compliquée sans leadership manifeste sans boussole et peu de vision .La préparation de la liste de Serge Letchimy va s’avérer très compliquée et sa victoire finale bien mal assurée .
Les élections à la CTM vont être très ouvertes, avec en face l’imbroglio Nilor/Marie-Jeanne … mais nous reviendrons plus tard sur cette partie de l’échiquier politique martiniquais où là aussi les rivalités de personnes sont venues marquer la vie politique de ce pays.

Gérard Dorwling-Carter.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT – conférence Réservée aux Elus et Professionnels

Lire maintenant !

Lire maintenant !

La téléphonie mobile en martinique…

POur la réalisation de vos spots pub…et bien plus

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR