ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

AAAM : Concessionnaire Mini et BMW en Martinique

AAAM : Concessionnaire Mini et BMW en Martinique
janvier 30
08:19 2021
Temps de lecture : 5 minutes

Xavier Saint-Yrieix, directeur du site de A.A.A.M. :

« Nous n’aurions pas pu commercialiser ces véhicules sans une formation de nos équipes techniques »

Depuis ces dernières années les immatriculations de véhicules « hybrides » et électriques connaissent une augmentation régulière en France et à l’international ; des évolutions technologiques auxquelles ont en effet souscrit tous les constructeurs. Importateur de la célèbre marque BMW en Martinique, l’entreprise A.A.A.M. satisfait également ces demandes sous nos cieux. Quels sont les atouts majeurs offerts par ces technologies ? Les précisions de Xavier Saint-Yrieix, le directeur de site de l’entreprise.

Antilla : Quelles marques de véhicules proposez-vous et combien de modèles électrisés ?

Xavier Saint-Yrieix : Nous importons 3 marques : BMW, MINI, MOTORRAD pour les motos et scooters. Concernant les véhicules électriques, en MINI nous proposons la Hatch 3 portes depuis quelques mois ; en BMW nous proposons la i3, qui fonctionne de mieux en mieux en Martinique. La ix3 arrive dans quelques mois ainsi que la iX en fin d’année. Concernant les véhicules hybrides Plug-in, nous proposons le X1, le X2 et le X5, ainsi que la Série 2 active Tourer, la Série 3, la Série 5 et la Série 7. Nous avons 22 modèles pour la marque BMW. Pour MINI, nous venons de lancer la toute nouvelle CountryMan Plug-in. D’ailleurs, nous offrons actuellement aux clients la possibilité d’essayer toute la gamme de nos véhicules, aussi bien hybrides Plug-in qu’électriques. Et pour les dix premiers véhicules achetés durant ce mois de janvier, nous offrons la borne électrique, son installation, ainsi que l’électricité, donc, le ‘’carburant’’ du véhicule pendant un an. Cette opération va durer jusqu’à la fin de ce mois de janvier et nous sommes les premiers en Martinique à proposer ce centre d’essais, grâce à  cette profondeur de gamme. Depuis le premier weekend de janvier de nombreux essais ont été réalisés, les clients sont principalement surpris par les performances des véhicules. Cette nouvelle technologie suscite réellement l’intérêt des clients. Quand le client achète un véhicule hybride Plug-in ou tout électrique, sa ‘’crainte’’ concerne son organisation pour la gestion de la recharge. Donc nous offrons le dispositif de charge, en partenariat avec une autre société, ce qui rassure le client quant à l’utilisation de son véhicule et l’installation électrique à son domicile.

On part donc avec une autonomie de 50 à 460 kilomètres 

Quelles sont les différences essentielles entre un véhicule hybride Plug-in et un véhicule « tout électrique » ?

Le véhicule hybride plug-in est un véhicule classique, c’est-à-dire thermique, auquel est intégré une partie électrique, donc un accumulateur, une batterie et un moteur électrique afin de réaliser la propulsion du véhicule. Et nos véhicules partent avec une autonomie électrique : c’est-à-dire qu’on a un système de prise(s) – que n’ont pas tous nos concurrents – où l’on recharge le véhicule avant de partir. On part donc avec 50 à 60 kilomètres d’autonomie. Ces véhicules-là sont des ‘’hybrides plug-in’’, où l’utilisateur peut décider de ne rouler qu’en mode électrique. Concernant les véhicules ‘’tout électriques’’, leur technologie est très simplifiée : un accumulateur, des moteurs et une gestion électrique. Et l’autonomie de ces véhicules-là peut aller de 350 à 460 kilomètres, pour certains modèles.

Très objectivement, BMW a-t-elle été réactive quant à cette « vague » de l’hybride et de l’électrique, ou la marque a-t-elle pris le « train » en marche ?

La marque a été totalement réactive. Il y a presque 8 ans, BMW a sorti la i8 et la i3. Et ça fait déjà 4 ans que tous les planchers de nos véhicules sont conçus pour ‘’accueillir’’ l’hybridation. C’est-à-dire que dans les coffres il y a toujours un espace vide pour accueillir un dispositif de batterie(s).

En Martinique quel type de véhicule, entre l’hybride Plug-in et l’électrique, rencontre le plus de succès pour le moment ?

L’hybride Plug-in a bien fonctionné l’an dernier. Concernant l’électrique, la i3 et la MINI électrique sont de plus en plus demandés. Et nous attendons un vif engouement pour le iX3 tout électrique, qui est un SUV spacieux.

On arrive à recharger 80% du véhicule en 30 minutes

Quels sont les avantages majeurs du ‘’tout électrique’’ : la possibilité du rechargement et de l’autonomie induite ?

Oui, sans oublier le confort, aucune pollution en termes d’émission de CO2, ainsi que le silence, la souplesse et la puissance de la reprise, qui est véritablement impressionnante. En Martinique, on aime généralement les voitures puissantes, ce qui tombe bien. Et aujourd’hui le véhicule électrique marche mieux en termes de puissance, que le véhicule thermique. J’ajoute que nos véhicules sont livrés avec un chargeur qui se place sur une prise ‘’classique’’ de 220 volts. Et il existe bien sûr la borne qui s’installe au domicile du propriétaire du véhicule sur son réseau électrique. Cette borne a des capacités de charge beaucoup plus rapides, et des performances plus intéressantes au niveau du temps de charge.

Des apports technologiques qui ont une incidence sur le prix d’achat de ces véhicules, non ?

Avec toutes ces nouvelles technologies, il y a en effet un coût supérieur pour les véhicules électrisés. Cependant, la différence de dépense entre essence et électricité ainsi que les coûts d’entretien du véhicule qui disparaissent quasiment, compensent ce surcoût dès la 1ere année.

Les véhicules hybrides et électriques que propose A.A.A.M. présentent-ils des spécificités techniques par rapport à la concurrence ?

Aujourd’hui tous les constructeurs ont pratiquement le même niveau de technologie, hormis les technologies dites ‘’embarquées’’ qui sont propres à chaque marque. Tout ce qui est relatif au design, à la gestion de la transmission etc., est propre aux marques, mais en termes de propulsion ce sont les mêmes technologies : accumulateur, moteur, etc. Ce qui peut différencier c’est la recherche de toujours plus d’autonomie, de temps de charge et de confort. D’ailleurs pour les dernières versions attendues, notamment le iX3, on arrive à recharger 80% du véhicule en 30 minutes.

Dès que vous freinez il y a une forte décélération, qui permet de recharger la batterie

L’entreprise A.A.A.M. vend-elle ces bornes de rechargement ?

Soit, nous vendons la borne et le client voit avec son électricien pour l’installer et en gérer l’entretien, ou alors des prestataires ‘’offrent’’ l’installation et le suivi de la borne, et le dépannage en cas de problème. Le réseau se développe progressivement en Martinique, notamment grâce au SMEM (Syndicat Mixte d’Electricité de la Martinique), à Green Technologie entre autres.

Précisément : où en est-on de ce déploiement ?

Cela se développe fortement. Il y a aussi la récente obligation, portée par l’Etat, d’installer des bornes sur les parkings des grandes surfaces et tout autre parking.

L’entretien et le suivi de ces véhicules ont-ils nécessité la formation de vos équipes ?

Absolument. Cela nécessite des formations obligatoires en amont, mais aussi du matériel spécifique – des appareils de diagnostic, etc. – et toute une organisation, pour le service après-vente par exemple. De toute façon nous n’aurions pas pu commercialiser ces véhicules et marques sans une formation de nos équipes techniques, BMW Group l’interdisant. Mais un véhicule électrique demande très peu d’entretien. Au niveau du freinage par exemple, dès que vous freinez il y a une forte décélération, qui permet de recharger la batterie. Donc le conducteur de ce type de véhicule freine beaucoup moins qu’avec un véhicule ‘’classique’’. Il y a également une réduction énorme du nombre de pièces, et il n’y a plus les fuites d’huile, d’eau, etc. Bref, tout ce qui peut nous embêter au quotidien n’existe plus (sourire).

Existe-t-il des aides portées par l’Etat pour l’achat de ces types de véhicules ?

Oui, un particulier peut avoir 2000 à 7000 d’euros d’aide portée par l’Etat, en fonction du prix du véhicule électrisé. Et pour les entreprises il y a un système d’amortissement des batteries. C’est-à-dire que nous vendons le véhicule et la batterie à part, et cette batterie entre dans un système d’amortissement comptable. En outre, il n’y a plus de TVS (Taxe sur les Véhicules des Sociétés, ndr), qui est une taxe relative à la pollution sur l’année, payée par les entreprises.

Dernière question : la crise sanitaire a-t-elle impacté vos activités l’an dernier ?

Oui, il y a eu une ‘’chute’’ durant 3 mois, suivie heureusement d’un fort rebond après le confinement.

Propos recueillis par Mike Irasque


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :