ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Abd el-Kader et l’« Histoire chorale » franco algérienne

février 13
12:56 2022

 Gratuit

Visuel : huile sur toile représentant le chef algérien l’émir Abd-el-Kader, protégeant les chrétiens à Damas en 1860, lors des massacres commis par les Druzes, par Jean Baptiste Huysmans, 1821.

En 120 secondes par Guillaume Malaurie

À force de répéter que l’Histoire n’est qu’une question de point de vue et qu’on peut faire dire aux faits à peu près tout ce qu’on veut dès lors qu’il s’agit de plaire à son auditoire, il faut craindre le pire. Le 5 février dernier à Amboise, la sculpture érigée en l’honneur de la mémoire de l’émir Abd el-Kader (1808-1883) considérée par les Algériens comme le fondateur de leur État et le premier résistant à la colonisation française, était saccagée. Pas de doute que c’est cet Abd el-Kader là et cet Abd el-Kader là seulement, que les auteurs du saccage ont visé. Ils ignoraient, ou pire le savaient trop bien, que le même Abd el-Kader prisonnier des Français en 1847, puis exilé en France fut ensuite libéré par Napoléon III, pensionné par lui en 1852 puis reçu à Paris avec tous les honneurs.

Si Abd el-Kader, homme de science, versé dans la philosophie et adepte du soufisme, était hostile à l’appropriation des meilleurs terres indigènes par le général Bugeaud, il était un grand admirateur de la France. La France des Lumières et de la connaissance : ses habitants, écrivait-il, « sont devenus un modèle pour tous les hommes dans le domaine des sciences et du savoir ». Mieux : quand il est à Damas, il prévient le consul de France que les Druzes vont lyncher les chrétiens maronites et les religieux catholiques présents au Liban. C’est alors qu’ Abd el-Kader à la tête de sa petite troupe algérienne exilée à sa suite, s’interpose en personne sur son cheval et sauve également des consuls européens. Ce sont les fils de l’émir qui dirigent les chrétiens vers des zones de repli. Abd el-Kader devient de plein pied « Ami de la France ». Il reçoit la grand-croix de la Légion d’honneur des mains de Napoléon III qui l’invite à Paris et sera décoré de l’ordre de Pie IX. Il soutiendra Lesseps et le projet du canal de Suez. Abd el-Kader ne renie rien de son combat patriotique algérien. Il ne renie rien non plus de son admiration pour la France du progrès. C’est cette mémoire qui se partage des deux côtés de la méditerranée et que les vandales d’Amboise ont balafré.

Une manière pour nous tous de penser de manière globale, extra frontalière, les héros que l’aventure France a pu se donner urbi et orbi. Une aventure qui interagit avec le monde, qui reconnaît le conflit, les atrocités de l’Histoire. Qui divise, mais peut aussi rapprocher voire concilier. Abd el-Kader fait partie des grands ténors de cette « Histoire chorale » où ne compte pas seulement tel ou tel musicien, tel ou tel soliste, tel ou tel chef à baguette, tel ou tel cuivre qui joue faux, mais un effort de cohésion musicale. La voix grave d’ Abd el-Kader fait partie de l’orchestre où la France de Napoléon III puis de la République jouent leur partition et où les Algériens jouent aussi la leur. Espérons que le sabotage d’Amboise n’est qu’un des innombrables couacs de l’orchestre franco-algérien. Qu’un jour s’impose le fil mélodique, si ténu, si haché encore, de l’histoire chorale post-coloniale. Pour donner le La, cet extrait de la Lettre aux Français de l’émir d’Abd el-Kader écrite en 1865 : « « Si les musulmans et les chrétiens avaient voulu me prêter attention, j’aurais fait cesser leurs querelles et ils seraient devenus, intérieurement et extérieurement, des frères. »

 

Guillaume Malaurie


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Statistique du site sur 1 an

  • 475 725 visites

MATJOUKANN : Le 1er Festival d’architecture en Martinique

archives

CONFÉRENCE-DÉBAT

En vente en kiosque ou maintenant en cliquant sur l’image

Antilla de cette semaine à lire de suite en s’abonnant…

POur la réalisation de vos spots pub…et bien plus

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR