Antilla, cette semaine. Des actualités économiques et politiques au 1er plan…

Ci-dessous, certains des sujets traités dans notre Hebdo. [Antilla : les paroles s’envolent. Les écrits restent.] Eh oui !

Voici l’intro faite par Tony Delsham à l’itw de M. Eric de Lucy, président de l’UGPBAN et auteur d’un récent livre établissant la lente et difficultueuse marche vers un bloc antillais, de l’économie bananière . » Quand la banane tousse, la Martinique a la fièvre, ai-je un jour écrit dans l’un de mes innombrables articles sur le sujet. C’est qu’aucune autre spéculation ne concerne, aussi directement, autant de familles, autant de travailleurs, autant d’entreprises. Dans un document de 210 pages intitulé « Histoire d’une Union 2003-2010 », l’Union des Groupements de Producteurs de Bananes de Guadeloupe et Martinique relate, à travers des documents et des photos d’époque, la lente et difficultueuse marche vers un bloc antillais, véritable bouclier offensif qui, pour l’heure, a trouvé son créneau et résiste à la tourmente de la mondialisation. Ce jeudi 20 octobre, invité par l’association « Tous Créoles » Éric de Lucy, le président de l’Union, présentait l’ouvrage à l’habitation Saint-Étienne. Questions-réponses. »

Voici quelques « copies écran » de plusieurs de nos articles.

========


 


Tags
Share

Related Articles

EN VENTE ACTUELLEMENT

Abonnez-vous à notre newsletter

Archives

justo quis, mi, sem, diam Nullam Sed ante. venenatis Praesent non luctus
%d blogueurs aiment cette page :