EPANDAGE AERIEN: LE CONSEIL REGIONAL SE DONNE TROIS MOIS pour trouver une solution alternative…

Séance plénière du 1er décembre 2011 – Motion sur  l’épandage aérien


Les Conseillers Régionaux réunis ce jour en Séance Plénière s’opposent au principe de l’épandage aérien de pesticides. Ils  considèrent qu’il convient de mettre en œuvre pour le traitement de la cercosporiose, d’autres procédés. Ils décident à cet effet, la mise en place d’un groupe de travail composé d’élus régionaux auquel ils invitent à participer l’Etat, le Conseil Général, la Chambre d’Agriculture, les professionnels, les Organismes scientifiques et techniques (INRA, CEMAGREF…) et toute personne qualifiée utile.
Ce groupe doit, dans un délai maximum de trois mois, proposer des solutions alternatives qui préservent les intérêts économiques environnementaux et de santé publique de la Martinique. Ces solutions alternatives visant à l’arrêt définitif de l’épandage aérien en Martinique, doivent être mises en œuvre dans un délai maximum de six mois.

Tags
Share

Related Articles

EN VENTE A PARTIR DU VENDREDI 24 MAI…OU A TELECHARGER MAINTENANT.

Abonnez-vous à notre newsletter

Archives

facilisis mattis ut at tempus id, mi, sem, sit
%d blogueurs aiment cette page :