ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Intervention d’Alfred MARIE-JEANNE Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, PLENIERE DU 05 MAI 2020

Intervention d’Alfred MARIE-JEANNE Président de la Collectivité Territoriale de Martinique,  PLENIERE DU 05 MAI 2020
mai 05
22:11 2020
Temps de lecture : 6 minutes

Intervention d’Alfred MARIE-JEANNE Président de la Collectivité Territoriale de Martinique,  PLENIERE DU 05 MAI 2020

Monsieur le Président de l’Assemblée,

Mesdames et Messieurs les Conseillers exécutifs et territoriaux, Monsieur le Préfet

Mesdames et Messieurs les collaborateurs,

Mesdames et Messieurs,

 

La situation inhabituelle que nous traversons, si tant est qu’elle ait une fin, nous mobilise de manière tout aussi exceptionnelle, dans l’intérêt du pays.

Les instances décisionnelles de la CTM fonctionnent et tiennent leurs engagements pour le maintien de la cohésion sociale et la sauvegarde de l’emploi et des entreprises.

 

Mes encouragements renouvelés à toutes celles et tous ceux qui s’impliquent au quotidien dans le soin au sens le plus large, à la population, aux malades, aux personnes âgées en institution ou à domicile, aux personnes fragiles.

Je salue le civisme des concitoyens qui respectent le confinement.

Ces circonstances inédites ébranlent nos certitudes, bousculent nos habitudes. Elles entravent notre économie et limitent nos libertés.

 

Très tôt, la CTM a mis en place des dispositifs d’urgence, dans les domaines de la solidarité et du soutien à l’économie. 

Une enveloppe de 70 millions d’euros leur est consacrée.

Ces dispositifs sont à l’œuvre :

 Dans le secteur social par le biais notamment des Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) et des associations caritatives.

 Dans le secteur de l’économie, par le traitement de dossiers de prêt territorial et de subvention dans le cadre du Fonds de Solidarité Nationale (FSN)

La plateforme de réception des dossiers du fonds de subvention Territoriale est opérationnelle et peut recueillir de façon dématérialisée les demandes des entreprises Martiniquaises. Il en sera de même pour le prêt territorial COVID 19 à la fin de ce mois.

Au 1er mai, ce sont déjà près de 8.500.000 euros injectés pour 7.000 entreprises et 10.500.000 euros pour 50.500 salariés en chômage partiel.

Je ne m’étendrai pas davantage sur ces mesures largement débattues lors de la précédente plénière.

Par ailleurs, le niveau des Achats de la CTM a été maintenu à un niveau optimal et les procédures ont été adaptées aux urgences requises par la situation, et cela, en toute sécurité juridique.

 

La commission de la commande publique se tient en visioconférence avec la même fréquence qu’avant

Ainsi, les derniers lots des marchés d’attribution des travaux du pôle universitaire de santé ont pu être examinés normalement comme l’ont été les marchés d’hébergement et de transports aériens de médecins au titre de la coopération médicale avec Cuba.

Il faut également signaler que nous suivons et accompagnons la réouverture des chantiers en cours. C’est le cas des travaux de construction de la cité scolaire de Sainte Marie et de la réparation des canalisations d’eau potable de Séguineau qui sera mise en service ces jours-ci.

Enfin nous poursuivons sans à-coup le paiement de nos dépenses pour alimenter l’économie.

 

Mes chers collègues,

Nous avons tenu également nos objectifs dans le domaine de l’éducation :

 le paiement des aides aux étudiants continue,

 le plan d’équipement numérique a permis concrètement d’assurer une continuité pédagogique auprès de 873 élèves de Lycées et de Collèges qui en étaient dépourvus.

Au titre de la formation professionnelle, comme prévu, nous avons maintenu la rémunération des stagiaires durant la période de confinement.

 

Les secteurs artistiques, culturels et sportifs ne sont pas épargnés,

 

 ils ont subi durement l’arrêt brutal des manifestations qui sont leur raison d’être. Je voudrais rassurer les partenaires et les professionnels de ces domaines d’activité sur la volonté de la Collectivité de poursuivre son accompagnement financier à leur endroit.

Les subventions octroyées aux compagnies artistiques et aux associations sportives bénéficiant d’aides financières récurrentes, seront maintenues et feront l’objet de procédures simplifiées. Elles pourront être versées à titre dérogatoire en une seule fois.

Les aides financières allouées pour la mise en œuvre de projets reportés à une date ultérieure ne seront pas remises en cause.

Le fonds de solidarité en faveur des artistes en difficulté sera mobilisé pour venir en aide aux professionnels en situation précaire.

Les bourses allouées aux étudiants au titre de la formation culturelle et artistique seront versées dans leur intégralité.

La même attention sera portée aux ligues et associations sportives.

 

De façon générale et dans le périmètre de nos compétences, nous nous employons à répondre aux attentes prioritaires des partenaires, en mettant en œuvre le plus rapidement possible les décisions arrêtées par la Collectivité.

 

Nous assumons légitimement le rôle qui nous revient en tant que Collectivité Unique de Martinique. Celui d’inscrire nos orientations dans la concertation la plus large possible avec les Elus et les acteurs économiques et sociaux représentatifs de notre Territoire.

 

De nombreuses rencontres à ce titre, ont déjà été organisées à mon initiative, d’autres suivront.

Cette Plénière me permet de remercier publiquement, les Elus des municipalités et des communautés d’agglomération de Martinique reçus le 20 avril dernier, et qui ont répondu unanimement, à la réunion organisée sur la mise en place d’une stratégie Martiniquaise face au COVID-19.

Grâce à cette mobilisation et comme prévu après concertation, j’ai mis en place, le 27 avril 2020, une commission AD HOC chargée de définir les contours d’une stratégie de déconfinement progressif.

La généralisation du port du masque emporte l’adhésion de tous. Un groupement de commande a été acté :

 pour l’achat de 1.715.000 masques chirurgicaux pour les personnels exposés ;

 pour l’achat et la fabrication de 850.000 masques en tissu réutilisables aux normes AFNOR.

 Il s’agit In fine, d’équiper tous les martiniquais. 20 millions d’euros sont fléchés sur l’appel à projets lancé au titre du FSE par la CTM, pour encourager les initiatives en ce domaine, les équipements sanitaires sont également concernés

Un stock stratégique de masques pour le territoire est d’ores et déjà en cours d’évaluation.

 

La proposition de cette commission ad hoc pour la constitution d’un groupement de commandes avec les EPCI, (celles-ci agissant pour le compte des communes) dont la CTM serait le coordonnateur, pour l’achat de masques chirurgicaux et en tissu réutilisables aux normes, est soumise à l’assemblée.

 

Avec la même détermination sur le front de la protection de la population et sur celui de la reprise économique, la vigilance s’impose.

Il faudra toutefois, réussir le déconfinement pour poser sereinement les bases d’une véritable reconstruction de notre économie, durablement impactée. 

 

La réflexion sur un nouveau modèle de développement est incontournable, car la crise a mis à nu nos fragilités.

 

Un déconfinement réussi exige une plus large information de la population sur les mesures de protection à prendre.i

 

D’autres conditions doivent être réunies, notamment par l’augmentation significative des capacités de test et le maintien de la quatorzaine aux frontières (port aéroport et marinas).

 

Chèr.e .s collègues .

La CTM a déjà apporté son soutien en équipement sanitaire et de protection aux personnels soignants, aux différents professionnels de santé, du secteur médico- social ainsi qu’à diverses associations.

 

Pour ce qui concerne la rentrée scolaire j’ai indiqué qu’elle ne pouvait être envisagée le 11 Mai, compte tenu des contraintes qu’imposent cette réouverture : nécessité de disposer de tous les moyens de protection de nos personnels et de la communauté scolaire.

 

Sur ce sujet, les maires dans leur quasi majorité sont sur cette même longueur d’onde. Pour autant, nous continuons nos échanges avec le rectorat et toutes les composantes de la communauté éducative pour contribuer au soutien pédagogique nécessaire.et préparer une rentrée scolaire sécure.

 

S’agissant des conditions de la reprise progressive du travail des personnels de la CTM, les instances (CHSCT et CT) seront consultées, comme d’habitude, dans les prochains jours

 

Sur le front de l’économie, la reprise s’annonce difficile dans tous les secteurs et sera très douloureuse pour des pans entiers d’activité, singulièrement pour les petites et très petites entreprises en dépit des moyens importants prévus.

 

Je voudrais souligner mon message, sur l’urgence d’un plan spécifique en faveur du secteur du Tourisme durablement sinistré, fait signalé au Président de la République, lors de la réunion qu’il a organisée le jeudi 30 avril avec les collectivités d’outre-mer relative aux impacts de la crise du COVID-19.

 

La CTM mobilisera donc les fonds européens ainsi que l’emprunt prévu au budget de 70 M€.

 

J’ajoute que nous aurons bientôt à nous réunir pour une réorientation de nos priorités budgétaires du fait de l’impact de la crise.

 

En effet, tous nos efforts pourraient être rapidement annihilés car les estimations de recettes attendues ne sont pas de bonne augure.

Une première estimation au mois de mars fait ressortir une perte de 11 M€ sur 199 M€ prévisionnels, l’octroi de mer a chuté de 20% et les autres taxes entre 20 et 30%.

J’ai personnellement écrit au Premier ministre et récemment encore j’ai sensibilisé le Président de la République au cours de la réunion du 30 avril avec les collectivités d’outre-mer, sur les risques qui pèsent sur nos finances et les effets désastreux qui pourraient en découler pour la relance des investissements.

 

J’ai aussi, de concert avec mes collègues d’outre-mer, relayé une alerte avec l’appui de l’Association des Régions de France.

Un rapprochement a également eu lieu avec le préfet et ses services ainsi que la DRFIP sur ces questions en cours d’examen.

J’ai proposé au Gouvernement de reconsidérer la maquette financière du Contrat de Convergence et de Transformation.

 

Cher.e.s Collègues

Nous sommes à un tournant décisif. Nos choix et nos orientations doivent être réadaptés en vue de redessiner les contours de nos modes de vie et de production futurs.

 

Cette crise est révélatrice du besoin de faire évoluer notre modèle économique et de l’adapter en tenant compte des leçons tirées de cette période difficile.

 

C’est pourquoi je souhaite que l’élaboration du nouveau PO. 2021/2027 en tienne compte en s’appuyant sur les 3 enjeux suivants:

 

  • La localisation de certaines filières de production stratégiques, en optimisant les ressources disponibles sur place ;
  •  Le renforcement des compétences pour le développement des expertises, en résonnance avec les atouts et les aléas intrinsèques au Territoire ;
  •  L’intégration du numérique et des pratiques digitales dans les politiques d’aménagement, et dans les stratégies de production ou de communication.

 

Ceci étant dit, chers Collègues, je ne saurais terminer sans vous faire part de mon étonnement pour la manière dont la plénière a été ordonnancée aujourd’hui. Il est des règles avec lesquelles il ne faut pas transiger. Je sais bien que certains auraient souhaité toutes les limitations possibles à l’expression du Conseil Exécutif. Mais la loi du 27 juillet 2011 en son article L.7225-3, a organisé les choses autrement. 

 

Il ne s’agit nullement de prééminence, mais de principes. Ne pas les respecter surtout dans un tel contexte

, ne relève nullement de l’exceptionnel, mais augure de dérives inacceptables.

N’ajoutons pas de la confusion dans la détresse et la crise.

Merci de votre écoute attentive Mèsi An Pil, Mèsi An Chay

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANTILLA EN VENTE CETTE SEMAINE N° 2001

36 HEURES POUR DEMAIN : LA CONFERENCE

Biguine Jazz Collective. Come together dès Beatles

Abonnez-vous à notre newsletter

%d blogueurs aiment cette page :