ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

Langon : un concours pour lutter contre les commerces vacants en centre-ville

Langon : un concours pour lutter contre les commerces vacants en centre-ville
mai 24
03:59 2021
Temps de lecture : 3 minutes

Le concours s’adresse à tous les porteurs de projet souhaitant s’installer en centre-ville de Langon. L’objectif est, entre autres, de lutter contre la désertification du centre-ville. Les participants seront soutenus pour étoffer leur projet.

L’objectif du concours est de redynamiser le centre-ville de Landon. © FTV

Anaïs et Mickael peaufinent les derniers détails. Leur projet ? Ouvrir un café familial dans Langon. Un lieu adapté aux petits comme aux grands. « On est parents et on a envie de sortir avec nos enfants. On se rend compte que l’espace est limité. On ne peut pas aller partout avec eux », explique Anaïs.

Comme ce couple, ils sont onze à participer au concours. Une démarche participative dont le but est de faire en sorte que Langon ne devienne pas une ville dortoir au centre-ville désert. Ces dernières années, les centres commerciaux à la périphérie de la ville se sont multipliés, le commerce en ligne s’est développé. La municipalité voulait donc redynamiser son cœur de ville. « La priorité c’est de lutter contre la vacance commerciale », explique Jean-Jacques Lamarque, adjoint au maire à l’économie.

« Nous avons entrepris de nombreux projets ces dernières années. Et  je crois qu’il fallait aller plus loin. On a cherché un projet créatif, innovant ».

Jean-Jacques Lamarque

C'est pour lutter contre la vacance des commmerces du centre-ville que ce concours a été organisé.
C’est pour lutter contre la vacance des commmerces du centre-ville que ce concours a été organisé. © FTV

En soutenant l’activité existante mais aussi en luttant contre les commerces vacants. C’est la raison pour laquelle un concours nommé « Mon centre-ville a un incroyable commerce » a été organisé. Il s’agit d’un programme d’accélération dédié aux activités de centre-ville initié par la Région Nouvelle-Aquitaine. Il permet de « mettre en contact ceux qui ont envie d’entreprendre avec les acteurs publics et privés du territoire, propriétaires de locaux vacants et citoyens ».

Le concours a lieu sur deux jours, le 21 et 22 mai. Il se décompose en huit étapes sur 36 heures pour permettre aux participants de faire évoluer qualitativement leur projet. Communication, budgetisation, étude de marché, durant 36h les onze candidats du concours peuvent concrétiser leur projet avec leur coach. « On un jour et demi on fait une formation qui peut durer une semaine voire plus », raconte Chloé Lafarge.

« C’est hyper fatiguant.  Mais en effet j’ai déjà bien avancé sur mon projet. J’ai répondu à plusieurs questions que je me posais au début, surtout sur le cout financier et sur les possibilités de créer des partenariats ».

Chloé Lafarge

Les onze candidats ont suivi un coaching intensif pour optimiser leur projet.
Les onze candidats ont suivi un coaching intensif pour optimiser leur projet. © Julie Chapman

Chloé peut se réjouir puisque c’est elle, et ses cours de coutures éco responsable, qui ont remporté le concours.  Elle obtient ainsi, obtient 150 euros de loyer commercial payé par la ville de Langon durant six mois.

Le concours existe depuis 16 ans, mais pour la première fois il était destiné cette année aux villes moyennes. Cinq autres villes de la région devraient d’ici juillet accueillir le concours.

Langon : un concours pour lutter contre les commerces vacants en centre-ville

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :