ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

L’Apivirine un traitement contre le coronavirus ?

L’Apivirine un traitement contre le coronavirus ?
avril 23
20:02 2020

Coronavirus: le gouvernement burkinabè recadre le débat sur l’efficacité de l’Apivirine

Texte par :
RFI

Depuis l’annonce, le 26 mars, par les autorités d’un essai clinique sur l’Apivirine (un antirétroviral utilisé dans le traitement du VIH) contre le Covid-19, des internautes assurent que ce produit a déjà guéri des patients. Des rumeurs qui ont conduit le gouvernement à recadrer les choses.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

Selon le ministère de la Recherche scientifique, l’équipe de chercheurs de l’Institut de recherche en sciences de la santé n’a pas encore certifié et recommandé l’utilisation de l’Apivirine dans le traitement des patients atteints du Covid-19.

Le gouvernement burkinabè rappelle qu’aucune étude scientifique n’a encore prouvé l’efficacité de l’Apivirine face au Covid-19. L’Apivirine est un médicament mis au point il y a une vingtaine d’années par Valentin Agon, un chercheur béninois.

« Dans le cadre du protocole en cours en ce moment, aucun médecin ne peut vous dire que quelqu’un a été traité par l’Apivirine, explique Remis Fulgance Dandjinou, porte-parole du gouvernement. Des gens l’utilisent et affirment avoir été guéris par cela. C’est pour cela que le protocole a besoin d’être mis en œuvre, afin que la valeur scientifique de ce qui est dit puisse être affirmée et devenir règle, notamment en ce qui concerne le Covid-19. »

Même si le pays vient d’autoriser l’utilisation de la chloroquine pour le traitement de certains patients atteints du coronavirus, Claudine Lougué, la ministre de la Santé, met en garde contre l’automédication : « Que les gens sachent qu’ils doivent être soignés sous chloroquine en milieu médical ou sous suivi médical. Parce qu’il ne faut pas faire de l’automédication, car cela peut amener à beaucoup de désagréments ».

Dans cette lutte contre l’automédication face au coronavirus, une pharmacie vient d’être fermée pour avoir importé de manière illégale des tests rapides non homologués par le Burkina Faso, selon la ministre de la Santé.

L’Apivirine un traitement contre le coronavirus?
Aucune étude scientifique n’a prouvé l’efficacité de l’Apivirune contre le Covid-19. Des essais cliniques seraient en cours au Burkina Faso et le Bénin en a interdit la commercialisation.

Alors que diverses recherches sont conduites pour trouver une solution adaptée aux Africains, le Burkina Faso, le 27 mars dernier, a annoncé le lancement de deux essais cliniques dont l’un portant sur l’Apivirine, un médicament produit au Benin et utilisé dans le traitement du Sida. L’étude doit durer huit semaines et s’appliquer à des cas graves mais aussi des malades moins lourdement touchés par le Covid-19.
Le professeur Valentin Agon, inventeur de l’Apivirine, explique l’effet du produit : « L’Apivirine, c’est une boîte de 40 gélules : trois gélules quatre fois par jour et le lendemain, on voit déjà les résultats ».
Le professeur confirme que selon »un malade, onze personnes dans sa maison étaient malades de Covid-19. Ils se sont mis sous Apivirine et dès le lendemain, la toux a cessé, la fatigue a disparu. Tous sont bien portants aujourd’hui, après cinq jours de traitement. Et il y en a qui sont devenus négatifs au Covid-19″.
Le Burkina Faso recadre le débat sur l’efficacité de l’Apivirine
Mais cette assurance du professeur Valentin Agon a été recadrée par les autorités burkinabè qui ont rappelé qu’aucune étude scientifique n’a encore prouvé l’efficacité de l’Apirivine contre le Covid-19.
Le Burkina Faso a donc invité la population à ne pas consommer de gélules de 500 mg d’Apivirine tant que ce médicament n’est pas validé


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

publiez vos ANNONCES Légales

Consultez les annonces légales

ANTILLA N°2012 – janvier 2023

à voir…à voir !

Plénière des 2-3 février 2023

Consultez la newsletter de AMI !

Entrepreneurs…optimisez !

archives

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR