ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

QUEL POUVOIR ? l’éditorial d’HENRI PIED – Septembre 2022

QUEL POUVOIR ? l’éditorial d’HENRI PIED – Septembre 2022
septembre 13
02:39 2022

Il semble bien que le divorce se soit accentué entre les « citoyens » et leurs « représentants » : pour cela, il suffit d’écouter les paroles accordées de plus en plus aux premiers par les radios « locales » et leurs préoccupations actuelles, bien loin des « grands » projets auxquels rêvent nos plus décisifs représentants.

Si l’on excepte le suivi des enfants en danger, mis en place par l’ex Conseil général, et, heureusement poursuivi depuis, il y a peu de « réalisations locales » qui, aujourd’hui, suscitent les applaudissements du peuple…

Dans ce qui suit, on abordera deux points qui ont fait l’objet de nombreuses insatisfactions du grand public, deux points qui résument, peut-être, le contentieux ou la distance que l’on constate aujourd’hui:

1/ Comment se fait-il que 50 ans ou 60 ans après qu’on n’ait pas pu doubler les réseaux d’assainissement et de distribution ultra vétustes édités par une assemblée locale aux moyens d’alors DIX OU VINGT fois moins importants que ceux d’aujourd’hui, de cette ressource, vitale, qu’est l’eau?

2/ Comment ne pas comprendre les colères de cette fraction – importante – de ce peuple qui marche à pied, qui attend souvent, si longtemps, si souvent pour monter dans un autobus, 77 ans après 1945, un service de transport, efficace (comme celui mis en place dans le Sud), et surtout respectueux de ceux qui les utilisent ?

Avec les sujets traités dans notre dossier spécial sur l’Assainissement Non Collectif, nous abordons, en direct, un des aspects de nos activités dont la mise en chantier, si elle réussissait, mériterait, vraiment, un magnifique satisfecit…

Y a t’il une explication logique à cet écart entre population et « élus » ?

Ce que l’on peut dire, c’est que les priorités essentielles de nos responsables avaient été, de 1945 à 1990 environ, d’ordre statutaire :

Pour ou contre un changement de statut.

Pour ou contre l’Autonomie.

Bref, Césaire contre Emile Maurice; A. Marie-Jeanne contre le PPM…

Rappelons nous ces auditoires immenses qui écoutaient, plus, qui priaient, avec les leaders charismatiques de l’époque…

Ces temps là, semble-t’il, pour l’instant, sont derrière nous…

Trop d’assemblées ? Trop de dispersion des 4 ou 5 ou 6 autorités qui se dispersent dans un combat pour l’appropriation de ce « Pouvoir local » ?

Les imprécations actuelles des auditeurs qui signent un grave désenchantement de ce peuple réussiront-elles à faire émerger une nouvelle offre politique plus adaptée aux besoins urgents de la population ?

Henri Luc Pied – Septembre 2022


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

1 Commentaires

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Statistique du site sur 1 an

  • 503 591 visites

OCtobre le mois du créole…

Plus que 10 jours pour voter pour notre bibliothécaire martiniquaise qui le mérite !

A VOIR absolument !

LE RELAIS POUR LA VIE : UNE COURSE POUR CEUX QUI SOUFFRENT !

Antilla de cette semaine à lire de suite en s’abonnant…

MATJOUKANN : Le 1er Festival d’architecture en Martinique

archives

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR