Les vendredis de Coridon. (Publié le 27 septembre 2020. )

Les vendredis de Coridon. (Publié le 27 septembre 2020. )

Le vendredi 3 juillet 2020, à 18h45, près de 150 personnes venues à la salle paroissiale de l’Eglise de Coridon ont pu suivre une conférence-débat sur le thème de l’antiesclavagisme catholique en Martinique. La soirée a été ouverte par les pères Arnaud Goma, Pierre Henderson et Mme Annick François-Haugrin.( in Dossier : Mémoire et Histoire publié dans Eglise en Martinique. )


Ilsont été rejoints plus tard par le père Jean-Michel Monconthour.  Des questions très pertinentes ont été posées aux différents intervenants. J’ai noté en particulier la question sur la collaboration, voire la participation des hommes et des femmes d’Eglise à l’esclavage ?  Une personne dans le public a même posé une question actuelle : « L’Eglise a-t-elle-été raciste et l’est-elle encore ? ».


L’éclairage du père Pierre Henderson a permis de comprendre que nous ne sommes pas les juges du passé, mais le travail de ce livre est d’abord thérapeutique. Par ces rencontres, beaucoup trouvent des mots qui guérissent les maux du passé.

Pour les membres du Collectif cap 170, il s’agit de lire notre histoire avec des yeux clairs. Ne pas oublier les hommes d’Eglise qui ont combattu l’esclavage jusqu’au péril de leur vie. L’historienne Annick François-Haugrin nous a invités à garder la mémoire des faits historiques pour ne pas céder à la manipulation politicienne de l’histoire. L’objectif de la conférence était « de mieux faire connaître la position de l’Eglise par rapport à l’antiesclavagisme ».

Le père Jean Michel Monconthour a appelé chacun à faire un examen de conscience face à la question du racisme, différence de couleur de peau, de condition sociale, car l’enjeu c’est le changement du cœur. Jésus a dit : beaucoup de loups viendront déguisés en agneaux ou en brebis. Il s’agit de les démasquer et ne pas rejeter la foi à cause des témoignages mauvais donnés par certains chrétiens. Cette conférence a donné beaucoup de réponses claires sur les questions actuelles qui agitent le monde en général, et la société martiniquaise en particulier.

 

En fin de soirée, tous les participants se sont retrouvés au « Bistrot du curé » pour partager un verre de l’amitié dans le respect des gestes barrières. Je conseille la lecture de ce livre à tous ceux qui ne l’ont pas encore fait ; c’est une démarche thérapeutique de guérison et de libération face aux démons du passé. Tout ce qui est délier sur la terre, sera délier dans les cieux.

 

Père Arnaud Goma, Communauté du Chemin Neuf.

Curé de la paroisse Notre Dame du Sacré-Cœur de Coridon

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Share

Related Articles

MANOU GALLO – Woya

Escena Viva: Newen Afrobeat – Zombie Fela Kuti

Archives

mattis consectetur Praesent porta. Aenean libero. commodo massa Curabitur dapibus dolor.
%d blogueurs aiment cette page :