Tout au long de cette crise sanitaire, la filière de la Banane des Antilles a fait preuve de mobilisation et de d’adaptation pour répondre aux besoins des consommateurs et de ses producteurs.

Tout au long de cette crise sanitaire, la filière de la Banane des Antilles a fait preuve de mobilisation et de d’adaptation pour répondre aux besoins des consommateurs et de ses producteurs.

Covid-19 : Entre dons associatifs et mesures sanitaires, la filière banane veut maintenir le cap

Tout au long de cette crise sanitaire, la filière de la Banane des Antilles a fait preuve de mobilisation et de d’adaptation pour répondre aux besoins des consommateurs et de ses producteurs.

Sur le plan local, différentes mesures ont ainsi été mises en place au niveau sanitaire pour assurer la sécurité des 600 producteurs de bananes en Guadeloupe et en Martinique : mise à disposition de masques, de visières, de gel hydroalcolique et rappel des gestes barrières au moyen de supports écrits et de vidéos.

Des mesures sanitaires ont été prises également dans les mûrisseries de Dunkerque. Une réorganisation des activités a dû être instaurée avec des changements d’horaires afin de réduire les contacts entre les employés : une vraie dissociation entre le déchargement des conteneurs le matin et l’après-midi a ainsi été organisée. Les salariés, notamment à Dunkerque, ont travaillé certains jours fériés (Lundi de Pâques par exemple) afin de répondre à la demande. L’objectif était double: répondre à la demande en bananes françaises tout en protégeant les salariés et collaborateurs. « Les consommateurs en ce temps de crise ressentent un besoin de consommer davantage des produits français, c’est un acte citoyen. Ceci a été facilité par le choix de la distribution de privilégier les approvisionnements made in France. Les fruits et légumes sont consommés par plus de 65% de la population. La banane quant à elle, est perçue comme un produit « refuge ». Nous avons d‘ailleurs noté une nette augmentation de la consommation de « La Banane Française » parée de son ruban bleu-blanc-rouge (lancée sur le marché en 2016) » précise Pierre Monteux – Directeur de l’UGPBAN-FRUIDOR.

photo murisserie

400 cartons offerts aux personnels soignants

La Banane Française a également participé à la solidarité nationale en faisant don de plusieurs tonnes de banane aux personnels soignants. Depuis le début de la crise, environ 400 cartons de bananes françaises (soit 7,5 tonnes de bananes) ont été livrés, au personnel soignant d’une vingtaine d’hôpitaux de Paris et de la région parisienne (Ambroise Paré – Antoine Béclère – Antony – Bicêtre – Broca -Cochin – Créteil – Gustave Roussy – Hôtel Dieu – Foch – George Pompidou – Jacques Cartier Henri Mondor – Lariboisière – Longjumeau – Louis Mourier – Orsay – Paul Brousse – Percy – Raymond Poincaré – Sainte Perrine) ainsi qu’à des EHPAD (Colombes, Bessancourt, Pierrefitte-sur-Seine) et à des associations humanitaires (dont certaines ont été créées pendant et pour la période du confinement).« Dans ce contexte difficile, les 600 producteurs de Bananes de Guadeloupe & Martinique ont souhaité offrir un peu de chaleur, de réconfort et d’espoir aux soignants et aux plus nécessiteux. Nous devons en effet penser à ceux qui sont en première ligne sur le front de la lutte contre le coronavirus et aussi aux plus vulnérables » rajoute Pierre Monteux – Directeur de l’UGPBAN-FRUIDOR.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Share

Related Articles

MozART GROUP Bobby McFerrin

Les Téléspeakerines Martiniquaises:✰Sylvette Cabrisseau & Michelle Ma…

Archives

consectetur pulvinar id, risus elementum Donec efficitur. in commodo quis elit.
%d blogueurs aiment cette page :