ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

A Cannes, le cinéma entre sexe et violence

A Cannes, le cinéma entre sexe et violence
juillet 17
10:09 2021
Temps de lecture : < 1 minute

 

Depuis une dizaine de jours se déroule le célébrissime festival de Cannes, avec son lot de films bien-pensants. Cette année, on parle beaucoup de Benedetta, film dont l’héroïne est une religieuse lesbienne, ou de Titane, un film de Julia Ducourneau.

Au programme de ce dernier, scènes mêlant grosse voiture et grosse poitrine, relations lesbiennes, mise en scène d’hommes lourdauds à la limite du harcèlement… Les scènes sont si “trash” que les pompiers ont dû entrer dans la salle pour prendre en charge certaines personnes.

Il faut dire que, sur de tels sujets, il est difficile de faire du nouveau. Les réalisateurs n’ont plus qu’à proposer des scènes toujours plus osées, que ce soit dans le sexe ou dans la violence. La bien-pensance à elle seule n’intéresse plus personne et n’a plus rien de transgressif. La preuve avec Red Rocket, un autre film à l’affiche, qui, avec son acteur porno dealer de shit et mentor d’une jeune actrice, avec laquelle il tourne grâce au Viagra, ne recueille que des critiques mitigées, pour ne pas dire cruelles.

De quoi regretter que le festival n’ait pas été annulé cette année encore !


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :