ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

 Le fil info

Cinq millions d’enfants meurent prématurément chaque année dans le monde

novembre 22
07:24 2021
Temps de lecture : 7 minutes

Cinq millions d’enfants meurent chaque année avant d’atteindre leur cinquième anniversaire. Un chiffre important, mais qui diminue nettement. Deux tiers de ces décès pourraient être évités avec des moyens de base.

MONDE SANTÉ

bouton facebookbouton twitterBouton emailBouton imprimerBouton PDF

Cinq millions de bébés et d’enfants sont morts avant d’avoir atteint l’âge de cinq ans dans le monde en 2019, estime l’Unicef [1]. 800 000 décèdent suite à une pneumonie [2], 440 000 de déshydratation en raison d’une diarrhée, 350 000 à cause d’autres maladies infectieuses survenant au cours des premiers jours de la vie, selon les données 2017 de l’Organisation mondiale de la santé.

Au moins un tiers des décès d’enfants de moins de cinq ans sont dus à des maladies qui pourraient être évitées grâce à des soins peu sophistiqués. Ainsi, 15 % des décès de jeunes enfants dans le monde sont dus à la pneumonie dont le traitement (antibiotique par exemple) est peu coûteux. Ce taux s’élève à 16 % en Afrique subsaharienne contre 9 % en Europe. La diarrhée est encore la cause de 8 % des décès d’enfants de moins de cinq ans dans le monde. L’hygiène et l’accès à une eau correctement traitée sont essentiels pour prévenir cette maladie.

7 % des décès chez les moins de cinq ans dans le monde sont dus à des infections du nourrisson, contre 4 % en Europe. Garder le nouveau-né sous la surveillance d’une sage-femme pendant les 24 heures qui suivent sa naissance est décisif pour limiter ces complications. De façon générale, la malnutrition est souvent un facteur sous-jacent à la mortalité infantile : les mères en mauvaise santé risquent plus souvent d’accoucher prématurément et les bébés mal nourris se défendent moins bien contre les maladies. Le paludisme continue aussi à tuer, essentiellement en Afrique subsaharienne : sur les 263 000 enfants décédés de cette maladie dans le monde en 2017, 257 000 vivaient en Afrique. Là aussi, des protections simples permettraient de réduire considérablement le nombre de décès.

Une diminution de moitié

Heureusement, les progrès en matière de mortalité chez les moins de cinq ans sont très importants : le nombre de décès de bébés et de jeunes enfants a diminué de plus de moitié dans le monde en trente ans, passant de 12,5 millions en 1990 à 5,2 millions en 2019, alors que la population mondiale est passée sur la période de 5,3 milliards à 7,7 milliards d’habitants.

Le nombre de décès a été divisé par cinq en Asie de l’Est et Pacifique, diminution due notamment à la Chine. Dans la région, 2,3 millions d’enfants sont décédés avant cinq ans en 1990, 435 000 ont été recensés en 2019. Le taux de mortalité est passé de 57 décès pour 1 000 naissances à 14 sur la période. En Asie du Sud, ce nombre de décès a été divisé par trois, là aussi essentiellement sous l’effet du pays le plus peuplé dans la région, l’Inde. Il est passé de 4,7 millions décès à 1,4 million, soit de 130 décès pour 1 000 naissances en 1990 à 40 en 2019. En Afrique subsaharienne, la situation s’améliore aussi, même si cela semble plus lent, de 3,8 à 2,8 millions de décès chez les moins de cinq ans entre 1990 et 2019. Il faut prendre la mesure du phénomène : le taux de mortalité des moins de cinq ans dans cette région a été divisé par deux sur la même période, passant de 179 décès pour 1 000 naissances en 1990 à 76 en 2019.

Réduire encore davantage la mortalité des moins de cinq ans relève de mesures concrètes comme l’amélioration de la qualité de l’alimentation, l’application de règles d’hygiène de base, en particulier l’assainissement de l’eau et l’accès à des médicaments de base. Si l’Afrique subsaharienne parvenait à atteindre le même niveau de décès que l’Europe de l’Est et l’Asie centrale, près de 2,5 millions d’enfants de moins de cinq ans seraient sauvés chaque année. Au fond, les difficultés de développement de ces régions, les conflits qui s’y déroulent et la concentration de la richesse entre les mains d’une minorité sont les véritables responsables de la mort de ces enfants en bas âge.

Chaque année, 300 000 femmes meurent à l’accouchement
300 000 mères meurent chaque année dans le monde en accouchant, selon la Banque mondiale. Près de neuf de ces décès sur dix surviennent en Afrique subsaharienne (67 %) et en Asie du Sud (19 %). Au total, ce phénomène demeure extrêmement rare si on le rapporte aux 140 millions de naissances qui ont lieu dans le monde chaque année. Pour autant, une grande partie de ces décès, souvent liés à la difficulté d’accès à des services de santé et au manque de personnel de soins dans les pays pauvres, pourraient être évités.
Taux de mortalité et nombre de décès des moins de cinq ans dans le monde
1990
en milliers
1990
en ‰
2019
en milliers
2019
en ‰
Asie de l’Est et Pacifique 2 301 57 435 14
Asie du Sud 4 748 130 1 406 40
Europe de l’Est et Asie centrale 328 46 70 12
Europe occidentale 58 11 19 4
Moyen-Orient et Afrique du Nord 641 55 169 16
Afrique subsaharienne 3 826 179 2 844 76
Monde 12 494 93 5 189 38
Lecture : en 1990, 2,3 millions d’enfants sont décédés avant l’âge de cinq ans en Asie de l’Est et du Pacifique. Ils sont 435 000 en 2019. Le taux de mortalité des moins de cinq ans y est passé de 57 pour mille naissances à 14 pour mille sur la même période.
Source : estimations Unicef – © Observatoire des inégalités
Nombre de décès d’enfants de moins de cinq ans selon la cause
Unité : milliers
Afrique subsaharienne Amériques Afrique du Nord et Moyen-Orient Europe Asie du Sud-Est Pacifique ouest Monde
Prématurité 330 46 173 22 341 52 964
Pneumonie 426 21 124 9 187 40 809
Traumatisme à la naissance 331 19 114 9 160 39 672
Malformation 162 47 67 23 123 52 475
Diarrhée 231 8 67 3 113 15 441
Infections néonatales 157 15 65 4 99 11 350
Blessures 163 17 557 7 59 35 336
Paludisme 257 0 2 0 2 2 263
Autres 590 44 179 20 215 54 1 104
Ensemble 2 651 217 846 98 1 299 300 5 413
Selon le découpage des régions de l’OMS, l’Indonésie et la Thaïlande sont rattachés à l’Asie du Sud-Est. La zone Pacifique ouest inclut la Chine, le Vietnam, le Japon, l’Océanie.
Lecture : en Afrique subsaharienne, 330 000 enfants de moins de cinq ans décèdent par an, en raison d’une naissance prématurée.
Source : Organisation mondiale de la santé – Données 2017 – © Observatoire des inégalités
Les causes de décès des moins de cinq ans dans le monde
Unité : %
Afrique subsaharienne Amériques Afrique du Nord et Moyen-Orient Europe Asie du Sud-Est Pacifique ouest Monde
Prématurité 12 21 20 22 26 17 18
Pneumonie 16 10 15 9 14 13 15
Traumatisme à la naissance 12 9 13 9 12 13 12
Malformation 6 22 8 24 10 17 9
Diarrhée 9 4 8 3 9 5 8
Infections néonatales 6 7 8 4 8 4 7
Blessures 6 8 7 7 5 12 6
Paludisme 10 0 0 0 0 1 5
Autres 22 20 21 21 17 18 21
Ensemble 100 100 100 100 100 100 100
Selon le découpage des régions de l’OMS, l’Indonésie et la Thaïlande sont rattachés à l’Asie du Sud-Est. La zone Pacifique ouest inclut la Chine, le Vietnam, le Japon, l’Océanie.
Lecture : en Afrique subsaharienne, 12 % des décès avant l’âge de cinq ans sont dus à une naissance prématurée.
Source : Organisation mondiale de la santé – Données 2017 – © Observatoire des inégalités
Qu’est-ce que la mortalité des moins de cinq ans ?
Le taux de mortalité des moins de cinq ans désigne la probabilité de décéder entre la naissance et le jour de son cinquième anniversaire (il est exprimé pour 1 000 naissances). Il se distingue du taux de mortalité infantile, qui concerne la probabilité de décéder avant son premier anniversaire, et du taux de mortalité néonatale, qui désigne la probabilité de mourir au cours des 28 premiers jours de vie.

Photo / © Kokhanchikov – Fotolia.com


[1C’est le chiffre officiel, il est sous-estimé du fait qu’une partie des enfants qui décèdent notamment à la naissance ne sont pas toujours enregistrés.

[2La pneumonie est une infection respiratoire aiguë affectant les poumons.

Date de première rédaction le 27
Observatoire des inégalités – (voir les modalités des droits de reproduction)
par sous-thème
Revenus
Éducation
Emploi
Santé
Conditions de vie
Vie politique
par type d’article
Données
Analyses
Entretiens
Points de vue
Propositions
Le tour de la question

AUTRES THÈMES

> REVENUS, PATRIMOINE, PAUVRETÉ> EMPLOI> ÉDUCATION> LIEN SOCIAL ET POLITIQUE> CONDITIONS DE VIE> CATÉGORIES SOCIALES> ÂGES ET GÉNÉRATIONS> FEMMES ET HOMMES> EUROPE> FRANÇAIS ET ÉTRANGERS> TERRITOIRES

SUR LE MÊME SUJET

DONNÉES 21/10/2021
Cinq millions d’enfants meurent prématurément chaque année dans le monde
DONNÉES 10/09/2021
Riches un jour, riches toujours ?
DONNÉES 22/07/2021
Les inégalités de revenus dans les pays riches à la lumière du « Palma »
DONNÉES 24/06/2021
Inégalités de revenus dans les pays riches : la France en position intermédiaire
DONNÉES 17/05/2021
Dans 69 pays sur 193, l’homosexualité est interdite
ENTRETIENS 04/05/2021
Mettre la question sociale au cœur des politiques écologiques
ANALYSES 16/03/2021
XXe : le court siècle de l’égalité
DONNÉES 21/12/2020
Revenus : les pays pauvres rattrapent-ils les pays riches ?
DONNÉES 17/12/2020
L’inégalité des revenus dans le monde
ANALYSES 01/12/2020
Pour un féminisme universel

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :