ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Entrepreneuriat péyi : les lauréat.e.s de La Bourse Paille

Entrepreneuriat péyi : les lauréat.e.s de La Bourse Paille
avril 09
04:25 2022

Après quatre semaines de bootcamp (formation intensive) entrepreneurial, les quinze finalistes retenu.es par le jury de La Bourse Paille – née en 2016 de l’initiative et du pseudonyme du chanteur martiniquais Yoni Alpha – ont connu l’épilogue, riche en émotions, de cet ‘’affinage’’ de leur projet respectif lors du Gala des Génies, le 07 avril dernier, dans le cadre champêtre des Jardins de Belfort, au Lamentin. Une cérémonie de clôture à l’issue de laquelle ont été récompensé.e.s trois lauréat.es – respectivement troisième, deuxième et premier Prix – de cette nouvelle édition de La Bourse Paille. Un beau moment.

Yoni Alpha alias Paille (DR)

Durant une soirée animée avec talent par Edyna Ndebani, responsable de la communication de La Bourse Paille, tous les finalistes ont d’abord reçu, des mains des nombreux partenaires de l’événement, un « diplôme d’honneur » (accompagné d’un prix d’une valeur de 3504 euros). Et c’est après la diffusion d’un petit film retraçant les passages finaux, 24 heures plus tôt, de ces quinze finalistes devant le jury (afin de résumer et valoriser leurs projets) que vint le moment – à la fois redouté et très attendu par ces femmes et hommes manifestement passionné.e.s – de connaître les trois lauréat.e.s.

Après la pression, les révélations !

Les trois lauréat.e.s-DR

Ainsi le troisième Prix a été attribué à Julien Burlet, pour son projet dénommé « Fontèn Island’s », une association proposant des cosmétiques naturels, issus de végétaux péyi, pour les personnes ayant des problèmes de peau. Julien Burlet a gagné de l’accompagnement et du service*, d’une valeur de 13.400 euros (le jeune homme a également été lauréat d’un Prix spécial, attribué par l’association Martinique Développement).

Le deuxième Prix a été décerné à Deena Lugiery, pour son projet dénommé « La Bougie Aimée », des bougies artisanales et naturelles, valorisant le savoir-faire de nos créateurs et créatrices péyi. Deena Lugiery a gagné de l’accompagnement et du service, d’une valeur de 14.500 euros.

Enfin, le premier Prix de La Bourse Paille fut décerné à Audrey Belleau, pour son projet dénommé « Atanga », marque et gamme de cosmétiques naturels péyi, « couvrant l’ensemble des problématiques capillaires ». Audrey Belleau a gagné un chèque d’une valeur de 10.000 euros, ainsi que de l’accompagnement et du service d’une valeur de 20.000 euros. Nous reviendrons sur les parcours, gorgés d’espérance(s), et les projets, désormais confortés, de ces trois lauréat.e.s. Un grand bravo à toutes et tous ces finalistes.

De gche a dr, Julien Burlet, Audre y Belleau et Deena Lugiery (DR)

Mike Irasque

*Un accompagnement et service impliquant notamment de la communication (papier et digitale), une campagne de relations-presse avec l’agence Media Relais, l’adhésion au réseau Martinique Tech, de l’hébergement et du service par l’incubateur Lakoudigital, etc.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Statistique du site sur 1 an

  • 474 475 visites

archives

CONFÉRENCE-DÉBAT

En vente en kiosque ou maintenant en cliquant sur l’image

Antilla de cette semaine à lire de suite en s’abonnant…

POur la réalisation de vos spots pub…et bien plus

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR