ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

Et si la croissance verte était notre utopie refondatrice ?

Et si la croissance verte était notre utopie refondatrice ?
mars 21
23:25 2022

La croissance sera verte et bleue… ou ne sera pas

En 2020, au sortir du 1er confinement imposé par les Autorités pour juguler l’épidémie de Coronavirus, les acteurs associatifs que sont Contact-Entreprises, Entreprises et Environnement et Réseau Entreprendre Martinique décidaient de s’associer pour lancer l’année de la croissance vertueuse. L’objectif : impulser, malgré le contexte de crise dans lequel sont plongées les entreprises martiniquaises, une dynamique prospective, une dynamique positive, une volonté d’aller de l’avant. Concourir à l’avènement du bien commun. (A télécharger en bas de page)

Dès juillet 2020, toute une série d’actions et d’évènements ont été organisés par ces associations dont les Ateliers de la croissance verte. 4 ateliers, une cinquantaine de participants, pour un questionnement sous-jacent : « Et si la croissance verte constituait l’utopie refondatrice de la Martinique » ?

Et à chaque rencontre une thématique d’atelier précise :

  • « Et si la croissance verte était déjà en route ?»
  • « Et si les entreprises passaient au vert ? »
  • « Et si nos maux devenaient des opportunités » « Et si la croissance verte était un facteur d’attractivité du territoire ? ».

Au fil de leur déroulement, les 4 ateliers de Contact-Entreprises ont livré des réponses aux nombreuses questions qui se posent en matière de croissance verte pour les acteurs économiques notamment.

  • Comment faire cohabiter croissance et écologie ?
  • Quels sont les objectifs à atteindre quand on parle de croissance vertueuse ?
  • Et pour le territoire Martiniquais ?
  • L’intégration de process vertueux dans le business model « classique » freine-t-elle la rentabilité ?
  • Y a-t-il suffisamment de synergie public/ privé sur ces questions ?
  • Comment structurer les filières de ce secteur émergent ?

De ces ateliers et des contributions de chacun nait le Petit Livre Vert. Un ouvrage qui ne vise pas l’exhaustivité en termes de cartographie des acteurs, ni en termes de stratégie à déployer.

Un petit Livre comme une tentative de définition.

Car la notion de croissance verte n’est pas si aisée à circonscrire. L’atelier n°1 y a consacré une part importante de ses échanges. La croissance verte regroupe à la fois la transition écologique, le recyclage et la valorisation des déchets, la souveraineté alimentaire, la conservation et la mise en valeur responsable des ressources naturelles vertes et bleues.

Au-delà des activités générées par ces secteurs, la croissance vertueuse, c’est aussi les efforts et les process mis en place dans l’activité « traditionnelle » pour supprimer ou limiter l’impact de l’activité humaine et économique sur l’environnement.

Un petit livre comme la photographie d’une révolution en cours.

Car la croissance verte est bien en route sur notre territoire, avec tout un panel d’acteurs économiques et associatifs, des pionniers parfois malmenés, qui font le pari de l’innovation. Des entreprises tournées vers la production d’énergie verte, la valorisation des déchets, l’agriculture biologique, l’écotourisme, la protection de nos richesses naturelles. Quelle que soit leur taille, qu’ils soient structurants ou balbutiants, certains ont développé des prouesses techniques innovantes à l’échelle de la planète.

Un petit livre comme une nécessaire mise en lumière.

Car la communication doit être amplifiée si l’on veut que la croissance verte devienne une lame de fond puissante sur notre territoire et que les Martiniquais deviennent des acteurs de cette transformation vertueuse. Outre la communication, d’autres conditions sine qua non doivent aussi être au rendez-vous : le soutien et une vision claire des politiques publiques, l’aide à l’amorçage des projets, l’exemplarité des leaders, etc…

Un petit livre comme une obligation.

La croissance verte n’est pas une lubie. La croissance sera verte et bleue ou ne sera pas. Elle permettra de développer cette valeur ajoutée locale qui nous fait tant défaut. Elle permettra de penser collectif car c’est la somme de tous les petits gestes verts de chacun qui fera la réussite commune.

Un petit livre vert comme une contribution humble et partenariale à cette vision nouvelle, comme une promesse pour une Martinique meilleure.

Lucie MANUEL, Présidente de Contact-Entreprises

Stéphane ABRAMOVICI, Président d’Entreprises & Environnement

Dorothée de REYNAL, Présidente de Réseau Entreprendre Martinique


TÉLÉCHARGEZ LE PETIT LIVRE VERT



Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d698375107/htdocs/backup2311/wp-content/themes/legatus-theme/includes/single/post-tags.php on line 5
Partager

Articles semblables

0 Commentaires

Aucun commentaire encore!

Il n'y a aucun commentaire pour le moment, voulez-vous en ajouter un?

Ecrivez un commentaire

Ecrivez un commentaire

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Statistique du site sur 1 an

  • 474 471 visites

archives

CONFÉRENCE-DÉBAT

En vente en kiosque ou maintenant en cliquant sur l’image

Antilla de cette semaine à lire de suite en s’abonnant…

POur la réalisation de vos spots pub…et bien plus

NOS DIFFÉRENTES RUBRIQUES

%d blogueurs aiment cette page :
Antilla1

GRATUIT
VOIR